Essais sur l'influence des aspects comportementaux et environnementaux sur les décisions des entreprises

par Dhoha Trabelsi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pascal Grandin.

Soutenue le 02-04-2014

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) , en partenariat avec Lille School of Management Research Center (laboratoire) et de Lille School of Management Research Center (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse comporte quatre essais dont les deux premiers, s’appuyant sur les fondements théoriques de la finance comportementale de l’entreprise, montrent dans quelle mesure les sociétés françaises tirent avantage des erreurs de jugement systématiques des investisseurs. Nous étudions dans le premier essai les conséquences du biais de familiarité sur la structure du capital. En particulier, nous montrons que les entreprises associées à un sentiment de familiarité élevé, notamment parmi les petites capitalisations, ont un actionnariat individuel plus large. Ce résultat souligne l’intérêt économique pour l’entreprise d’augmenter sa visibilité et de consolider sa notoriété dans le temps. Le deuxième essai traite de la politique de dividende sous l’hypothèse des « catering incentives ». Il s’agit de tester si les entreprises sont davantage incitées à distribuer du dividende lorsque les titres payeurs se négocient avec une prime par rapport aux non-payeurs. Nous validons cette hypothèse et mettons en évidence que les dirigeants français font preuve d’un opportunisme court-termiste accru en cas de faible contrôle familial ou de forte participation institutionnelle dans le capital. Les deux derniers essais s’intéressent aux comportements décisionnels des entreprises face aux enjeux du changement climatique. Ils se situent dans un contexte international. Le troisième essai, notamment, teste la pertinence des stratégies d’éco-efficience, via la réduction des émissions de carbone, sur la performance financière à l’occasion d’opérations de fusions-acquisitions. Les résultats tranchent en faveur de la rationalité économique de ces stratégies et affirment la possibilité pour la firme d’envisager une relation gagnant-gagnant avec son environnement. Le quatrième essai, consacré à l’étude de la communication environnementale volontaire, démontre l’intérêt croissant des parties prenantes pour ce type d’information : les entreprises les plus exposées médiatiquement, les plus endettées et celles qui entrent dans le cadre des nouvelles réglementations environnementales sont les plus transparentes en matière de reporting environnemental. De plus, les entreprises les moins éco-efficientes tendent à communiquer davantage sur leur empreinte écologique, traduisant une recherche de légitimité auprès des parties prenantes.

  • Titre traduit

    Essays on the influence of behavioral and environmental aspects on firms’ decisions


  • Résumé

    This thesis is composed of four essays. The first two essays draw on behavioral corporate finance and show to what extent French firms can take advantage of investors’ erroneous judgment. We first study the impact of the familiarity bias on ownership. We find that firms with higher notoriety level, mostly small-cap ones, have higher individual ownership. Second, we test the catering hypothesis in dividend policy, in that whether firms are more prone to pay dividend when payers trade at a premium relative to non-payers. The results validate this hypothesis and support short-term opportunistic behavior by French firms, especially when family control is low or institutional ownership is high. The last two essays examine the impact of climate change issues on firms’ decisions, in an international setting. Especially, the third essay demonstrates that eco-efficiency-based strategies significantly matters to the financial outcomes of mergers and acquisitions, which supports the economic rationality underlying carbon reduction investments, and claims for a win-win relationship between corporations and their environment. The fourth essay that deals with the environmental voluntary disclosure, emphasizes the increasing interest of stakeholders toward this kind of information: firms with higher exposure, higher leverage and those that are in the scope of regulators tend to be more transparent in terms of carbon reporting. Moreover, firms that are less eco-efficient show higher probability to report on their environmental performance, suggesting the search for legitimacy.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 204-205. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50 374-2014-29
  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.