Rémunération des dirigeants et politique financière de l'entreprise.

par Alexandre Di Giacomo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pascal Alphonse.

Soutenue le 10-02-2014

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) , en partenariat avec Lille School of Management Research Center (laboratoire) et de Lille School of Management Research Center (laboratoire) .


  • Résumé

    Ce travail doctoral traite de l’influence du contrat de rémunération du dirigeant, et plus particulièrement des caractéristiques incitatives de la rémunération en titres, sur les décisions prises par l’entreprise. Nous nous proposons en particulier d’apprécier l’effet de l’articulation des incitations financières à la prise de risque et à la performance boursière sur le niveau de risque de l’entreprise. Le travail, essentiellement empirique, s’appuie sur un échantillon d’entreprises américaines issu des bases de données Compustat et Execucomp sur la période 1992-2005. Quatre dimensions du risque de l’entreprise sont successivement abordées. Un premier chapitre se propose de définir de manière exploratoire un lien possible entre les caractéristiques incitatives de la rémunération du dirigeant et le niveau de contrainte de financement auquel l’entreprise fait face. Un deuxième chapitre se propose d’analyser empiriquement l’influence des caractéristiques incitatives de la rémunération du dirigeant sur le risque d’investissement notamment appréhendé par la R&D. Dans un troisième chapitre, nous nous intéressons aux déterminants du niveau d’endettement recherché par l’entreprise. Nous utilisons, pour ce faire, un modèle d’ajustement dynamique. Enfin dans un quatrième et dernier chapitre, nous analysons les déterminants du risque de défaut de l’entreprise mesuré par l’indicateur de distance au défaut. Le résultat essentiel de ce travail doctoral est que les caractéristiques incitatives à la prise de risque ne conduisent le dirigeant à prendre du risque que si, simultanément, la sensibilité de sa rémunération à la valeur créée est suffisante.

  • Titre traduit

    CEO’s compensation and financial policy of the firm


  • Résumé

    The purpose of this work is to analyze the influence of CEO’s compensation package on the risk taking behavior of the firm. We focus on the financial incentives contained in equity based compensation and their interaction. Our sample consists of US firms for the period 1992-2005. The data come from the Compustat and Execucomp databases. The purpose of the first chapter explores the link between CEO’s compensation and the financial constraints of the firm. In a second chapter, we empirically analyze the effect of financial incentives on the risk of investment. We use Research and Development expenses level as a proxy of the risk of investment. In a third chapter, we focus on target debt leverage level determinants using a dynamic adjustment model. In the last chapter we analyze default risk determinants. The main result of this work is that the efficiency of risk incentive is highly dependent of CEO’s performance incentive reaching a given threshold.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 213-219

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50 374-2014-1
  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.