Economic assessment of strategic transport policies in a context of sustainable development : which innovative solutions ? : Application to the Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle area

par Aurélie Mahieux

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Alain Ayong Le Kama et de Odile Heddebaut.

  • Titre traduit

    Évaluation économique des politiques stratégiques de transport dans un contexte de développement durable : quelles solutions innovantes ? : Application à l’aire du Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle


  • Résumé

    Cette thèse étudie les comportements de mobilité dans un territoire spécifique du Nord de la France, dans le but de proposer des outils économiques afin d’encourager la population à adopter des comportements de mobilité plus durables. Nous examinons les effets directs et induits d’une nouvelle infrastructure de transport public, c'est-à-dire sur la demande de transport et sur la croissance économique. Pour ce faire, cette thèse est divisée en quatre articles. Le premier article présente les caractéristiques du territoire et les comportements de mobilité actuels grâce à l’étude de deux Enquêtes Ménages Déplacements disponibles sur ce territoire. Nous observons une forte inertie dans les comportements de déplacements. Le second article analyse les déterminants de cette inertie par une approche qualitative. Neuf groupes de discussion ont été menés avec une attention particulière vers les personnes ayant des problèmes de mobilité. Dans le troisième article, nous menons une analyse économétrique des déterminants du choix modal des individus sur ce territoire. Elle vise à comprendre les politiques de transport à mettre en œuvre pour avoir un réel impact sur les comportements de mobilité. Le quatrième article évalue les effets socio-économiques induits par cette nouvelle infrastructure de transport. Cette infrastructure amène à de faibles gains d’agglomération. Ces gains deviennent encore plus négligeables quand la pollution induite par cette infrastructure est prise en compte. Cette thèse remet en cause une telle infrastructure car elle n’affecte pas les comportements de mobilité et ne génère pas d’importantes créations de richesse. D’autres solutions de mobilité sont nécessaires.


  • Résumé

    This thesis deals with the mobility patterns of a specific/given territory, in the North of France. The aim is to offer economic tools that will encourage people to adopt more sustainable travel behaviors. This paper investigates the direct and induced effects of a new public transport (PT) infrastructure on the transport demand as well as on the economic growth. In order to carry out the review, this thesis has been divided into four essays. The first one presents the characteristics of the territory. It consists of a quantitative analysis of current mobility behaviors based on the two existing Household Travel Surveys for this territory. We note a kind of inertia in the mobility behaviors of the population. The second article deals with the determinants of this inertia, using a quantitative analysis based on nine focus groups, and more specifically on people who have limited transport solutions. In the third essay, the qualitative analysis is completed with an econometric study. Thus, we choose to highlight the main determinants of individuals’ modal choices in this territory to determine which PT policies will impact the most mobility behaviors. The fourth essay comprises an assessment of the socio-economic impacts generated by the new transport infrastructure. Such an infrastructure is expected to generate low agglomeration gains. We found that those become almost negligible when local pollution, induced by this infrastructure, is accounted for. This infrastructure is put into question. Indeed, while it does not affect mobility behaviors, it does not generate significant wealth creation either. Other mobility solutions are thus needed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.