Perception et représentations d’une destination touristique : le cas de Naples

par Christine Salomone

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Marie-Madeleine Damien.


  • Résumé

    Naples fait partie des lieux légendaires qui, depuis des siècles, retiennent l’attention de nombreux voyageurs et écrivains. Jouissant d’une attractivité touristique ancienne et disposant d’un fort coefficient de notoriété, le tourisme s’y est développé en relation avec les lieux prestigieux des environs. Mais la trajectoire de cette ville touristique, porteuse d’une identité complexe a été chaotique. Après une longue phase de déclin, elle figure parmi les destinations prisées du tourisme urbain dans les années 1990. Les acteurs locaux et notamment les responsables politiques ont fait le choix de favoriser le tourisme à travers une politique de changement d’image et de requalification du patrimoine. Notre travail consiste à questionner cet objet touristique - une ville- dans son rapport aux images et aux représentations et à interroger l’échelle de la destination et de son territoire. Dans le cadre de notre réflexion, il ne s’agit pas simplement d’analyser la ville perçue et représentée par le touriste, mais d’envisager les interrelations entre cette perception et celles des acteurs touristiques, institutionnels et socio-professionnels. La complexité du jeu des acteurs est au cœur de la destination touristique dans un contexte spatial marqué par des logiques de métropolisation. Cette thèse a donc étudié la « fabrique de la métropole » à travers le rapport aux images, aux représentations et au territoire. Elle a cherché à explorer le lien entre tourisme, métropole, métropolisation et métropolité. Notre objectif a été de tenter d’identifier un modèle de la destination touristique et de son fonctionnement.

  • Titre traduit

    Perception and representations of a tourist destination : the case of Naples


  • Résumé

    Naples is one of the legendary places which for centuries has retained the attention of many travellers and writers. Benefiting from an old tourist attractiveness and a high coefficient of notoriety, tourism has developed in connection with the prestigious places in the vicinity. But the trajectory of this tourist city, which carries a complex identity, has been chaotic. After a long period of decline, it is among the popular destinations of urban tourism in the 1990s and local stakeholders including policy-makers have chosen to promote tourism through a policy of rebranding and redevelopment of heritage. We want to question the object of this study - a city- in its relationship to images and representations and to examine the scale of the destination and its territory. As part of our thinking, it is not simply to analyse the city as it is perceived and represented by the tourist, but to consider the interrelations between this perception and these of institutional and socio-professional tourism stakeholders. The complexity of the actors is at the heart of the tourist destination in a spatial context marked by logical metropolization. This thesis has studied the "making of the city" through the relation to images, representations and territory and to explore the relationship between tourism, metropolis, “metropolity” and metropolization. Our goal was to try to identify a model of the tourist destination and its operation.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 18-02-2019


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.