Une approche agile, fiable et minimale pour le maintien de la qualité de service lors de l’évolution d’applications à base de processus métiers

par Alexandre Feugas

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Laurence Duchien.

Soutenue le 08-10-2014

à Lille 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Lille) , en partenariat avec Laboratoire d'informatique fondamentale de Lille (LIFL) (laboratoire) .


  • Résumé

    Les logiciels actuels adoptent une méthodologie de développement dite agile et itérative, où chaque itération peut être vue comme une évolution du logiciel, pour prendre en compte les nouveaux besoins des utilisateurs. Dans l’écosystème des architectures orientées services, la conception de logiciels passe par l’orchestration de services par des processus métiers. La phase d’évolution devient une phase complexe, où une simple modification d'une sous-partie d’un processus métier peut avoir des conséquences sur l’ensemble du logiciel, causant par exemple son ralentissement à l’exécution ou la dégradation de sa qualité de service (QoS). Il est nécessaire de pouvoir maintenir la QoS lors de l’évolution de logiciels à base de processus métiers en proposant des mécanismes d’évolution agiles, fiables et minimal afin de ne pas dégrader les performances du logiciel. Les contributions de cette thèse sont mises en œuvre dans notre cycle de développement Blink, centré sur le maintien de la QoS lors de l’évolution, et Smile, un canevas de développement pour le maintien de la QoS lors de l’évolution d’applications orientées service définies à base de processus métiers. Ce dernier repose sur une analyse de l’évolution déterminant son effet sur la QoS du logiciel, en établissant des relations de causalité entre variables, opérations, services et autres parties du système. En identifiant les éléments causalement affectés par l’évolution et en écartant ceux qui ne le sont pas, notre approche permet de limiter le nombre d’éléments à re-vérifier, garantissant ainsi une étape d’évolution fiable, avec une étape de re-vérification minimale.

  • Titre traduit

    An agile, reliable and minimalist approach to preserve the quality of service of business-processes based applications during their evolutions


  • Résumé

    Current softwares are built using agile and iterative development methods, where each iteration can be seen as a software evolution, to consider the new needs of users. In the Service-Oriented Architecture (SOA) world, the design of software is made of service orchestration using business processes. The evolution step becomes a complex step, where a simple modification on a sub-part of a business process can have consequences on the entire system, causing for example its slowing down or its Quality of Service (QoS) degradation. As a result, it is necessary to preserve the QoS of software made of business processes by proposing agile and reliable evolution mechanisms that have to be minimal in order to not degrade the software performances. The contributions of this thesis are Blink, a development cycle to maintain the QoS during evolution, and Smile, a framework to maintain QoS during the evolution of a service-oriented software made of business processes. Smile relies on an evolution analysis determining its effect of the software QoS, by establishing causal relations between variables, operations, services and other parts of the system. By identifying the elements that are causally affected by the evolution and by ruling out the ones that are not, our approach enables the limitation of the number of elements to (re)check in order to assure a reliable evolution step, with a minimal (re)check step.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.