Gestes, contes, théâtre : une approche multimodale de l'anglais pour des élèves débutants à l'école primaire

par Marie Potapushkina-Delfosse (Potapushkina)

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Joëlle Aden et de Anne-Marie Voise.

Soutenue le 15-09-2014

à Le Mans , dans le cadre de École doctorale Cognition, éducation, interactions (Nantes) .


  • Résumé

    Cette recherche participative vise à élaborer et à tester un dispositif d’enseignement-apprentissage expérientiel de la langue anglaise, basé sur le principe de narration gestuée, destiné à des élèves débutants à l’école primaire. L’élément central de cette étude ancrée dans l’épistémologie de la reliance est la conception du geste, issue de l’anthropologie linguistique de Jousse, mise en pratique par Lecoq dans le domaine de la pédagogie théâtrale, concrétisée par la théorie des schémas-images de Johnson en linguistique cognitive, et confirmée expérimentalement par les récentes découvertes en neurosciences. Si le geste constitue la facette instrumentale du dispositif, le conte traditionnel en est l’appui thématique. Ce choix a été inspiré par la communauté des caractéristiques propres à la structure narrative du conte et à la motricité humaine (bilatéralisme joussien), au conte et à la conscience mythologique des enfants âgés de 6-8 ans (Egan, psychologie du développement).Le dispositif a été testé dans une classe de CE1 durant une année scolaire. L’analyse des productions d’élèves et des entretiens permet d’évaluer l’impact de la pédagogie expérimentée sur la qualité phonologique et lexicale de la langue, les stratégies de mémorisation ainsi que les stratégies de créativité/initiative linguistique et gestuelle mise en œuvre par les élèves. L’analyse met en lumière également le rôle de l’émotion et de l’interaction dans les apprentissages.

  • Titre traduit

    Gesture, fairy tales, theatre : a multimodal approach to english for beginning students in primary school


  • Résumé

    This participatory study on teaching languages in primary school aims to develop and test an experiential approach to English teaching and learning for beginners, based on the principle of gestural narration.This interdisciplinary research focuses on the concept of gesture as described by the linguistic anthropologist Marcel Jousse, put into practice by the theatre instructor Jacques Lecoq, embodied by Mark Johnson’s theory of image schemata in cognitive linguistics and confirmed by recent discoveries in neuroscience.In this teaching approach, gesture is the instrument, while traditional fairy tales provide the subject matter. Fairy tales were chosen because their narrative structure shares some of the characteristics of human motor behaviour (Jousse’s bilateralism) and because they are adapted to the mythic understanding of the world by children aged 6-8 (Egan, educational psychology).This approach was tested in a CE1 class (second year of primary school) during an entire school year. An analysis of student work and interviews assesses the impact of this experimental teaching approach on phonological and lexical language quality, on memorizing strategies, on pupils’ linguistic and gestural creativity/initiative, and evaluates the role of emotion and interaction in their learning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.