Un internationalisme entre discours et pratiques : la politique internationale de la CFDT (1964-1988)

par Claude Roccati

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Christian Chevandier.

Le président du jury était John Barzman.

Le jury était composé de Frank Georgi, Jean-Marie Pernot.

Les rapporteurs étaient Gilles Richard, Michel Dreyfus.


  • Résumé

    Cette thèse étudie l'évolution de la CFDT, depuis sa création en 1964 jusqu'en 1988, à la veille de la chute du mur de Berlin, sous l’angle international à travers les choix effectués en matière de politique internationale. Les positions prises sur la scène extérieure, les manifestations de solidarité internationale, les relations entretenues avec les confédérations syndicales internationales et étrangères participent en effet à l’identification de la centrale au sein du mouvement syndical français en même temps qu’ils traduisent, voire explicitent, son cheminement idéologique. Cette thèse s’appuie sur les archives de la confédération, en particulier le dépouillement inédit de celles du secteur international et des sources orales collectées auprès des responsables en charge de cette politique, auxquelles ont été confrontées les archives des confédérations syndicales internationales auxquelles la CFDT est affiliée sur cette période, la CISC et la CES. Leurs études montrent l'insertion originale d'une confédération désireuse de s'ouvrir à l'ensemble du monde, n'hésitant pas à s'affranchir des barrières de son camp d'origine jusqu'à vouloir bouleverser le syndicalisme international. Peu à l'aise dans une CISC dont elle a pourtant inspiré la transformation, elle porte son regard autant vers les organisations du tiers-monde associées au mouvement des non-alignés que vers les puissantes centrales des pays industrialisés. L’action internationale nourrit ainsi l’ambition de la confédération en même qu’elle accroît sa légitimité sur la scène extérieure comme intérieure.

  • Titre traduit

    An internationalism between speeches and practices : the international policy of the CFDT (1964-1988)


  • Résumé

    This thesis entends to analyse the evolution of the CFDT from its creation in 1964 until 1988, just before the fall of the Berlin's wall, though the choices made in term of international policy. Indeed positions taken in front of international events, manifestations of solidarity as relationships with foreigns trade unions and international confederations contribute to the identification of the CFDT. It reveals its development and sometimes allows a new lecture of its ideological path. This thesis is based on the archives of the confederation, in particurarly these of the international department and some interview of mens in charge of this policy. These archives had been faced to the archives of international confederations which the CFDT affiliate duringe this period, ICCTU and ETUC.The research reveals an original insertion of the confederation that wishes for opening its action across the world beyond the barriers of its original camp until to upset international syndicalism structures. The CFDT, feeling unconfortable in a ICCTU despite transformations inspired directly by its own evolution, demonstrates priorly its interest for organisations related with the Third World non-aligneted movement and powerful trade unions of industrialized countries. Therefore, the international policy of the CFDT develops its ambition and increases its legitimacy on the outdoor stage as the indoor one.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.