Capital sociotechnique et Innovation : le cas du réseau QualiREG

par Émilie Hoareau

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Alain Cucchi.

Le président du jury était Aurélie Dudézert.

Le jury était composé de Alain Cucchi, Aurélie Dudézert, Michel Kalika, Chantal Cucchi, Vincent Porphyre.

Les rapporteurs étaient Aurélie Dudézert, Michel Kalika.


  • Résumé

    Cette recherche traite du rôle du Système d'Information dans le développement de l'innovation au sein d'un réseau d'acteurs hétérogènes. La notion de capital sociotechnique est mobilisée. Elle traduit la participation des dispositifs techniques et sociaux du SI dans le développement de capital social au cours de l'innovation. L'étude se place dans une démarche exploratoire et vise à formuler des propositions théoriques par le recours à l'Actor-Network Theory (ANT). Une étude de cas unique est réalisée à QualiREG, un réseau scientifique et technique réunissant les acteurs de la sécurité et de la qualité agroalimentaire des régions du sud-ouest de l'Océan Indien. Cette structure, où l'innovation est présente à de multiples niveaux, rassemble des acteurs différents du point de vue de leurs domaines de recherche, statuts, fonctions, origines géographiques, cultures, etc. Une méthodologie mixte combinant données qualitatives et quantitatives est mobilisée dans le but d'appréhender en profondeur les mécanismes de circulation de l'information au sein du réseau. Les résultats des deux approches sont ensuite triangulés. Ils décrivent la constitution de capital social dans le réseau QualiREG, les freins et frontières associés à ce phénomène et le rôle du SI dans sa constitution. Le développement du capital social est supporté par un millefeuille de médias composé de rencontres en face à face et de plusieurs Technologies de l'Information et de la Communication (TIC). En ce sens, le capital social développé au cours de l'innovation est donc un capital sociotechnique qui représente une forme de valeur générée par le réseau.

  • Titre traduit

    Sociotechnical capital and innovation : the QUALIREG network


  • Résumé

    This research aims to study the role of the information system in the development of innovation in a network with heterogeneous actors. We mobilize the concept of sociotechnical capital which translates the participation of Information Systems in the development of the social capital during innovation process. The study uses an exploratory approach and aims to formulate theoretical propositions by using the Actor-Network Theory (ANT). A unique case study is carried out at QualiREG, a scientific and technical network gathering the actors of the food-processing industry security and quality of the regions of the south-west Indian Ocean. The network is composed of actors who distinguish themselves on multiple levels: area of research, status (researchers, technicians, civil servants, and entrepreneurs), geographical origin, culture, etc. QualiREG is also a network where innovation is present in a recurrent manner and on multiple levels. A mixed methodology combining qualitative and quantitative data is used in order to apprehend in depth the information circulation mechanisms inside the network. Results of these two approaches are lastly triangulated. They describe the constitution of social capital in QualiREG network, the obstacles and limits associated to this phenomenon and the role of Information System. The development of social capital is made possible by a “millefeuille” of media composed of face-to-face meetings and multiple Information and Communication Technologies. Thus, the social capital developed during innovation is a sociotechnical capital which represents a type of value generated by the innovation process.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Réunion. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.