Un nouveau cadre conceptuel pour évaluer la contribution des filières agricoles au développement durable des territoires – application à la filière avicole réunionnaise

par Alexandre Thevenot

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Yves Croissant et de Jonathan Vayssières.


  • Résumé

    Parvenir à la sécurité alimentaire dans un respect des écosystèmes planétaires et des sociétés humaines reste un des grands défis des prochaines décennies. Les filières agricoles sont potentiellement des leviers puissants pour repenser les modes de production et d'approvisionnement en produits alimentaires. Elles font donc actuellement face à de fortes pressions pour intégrer le développement durable dans leur stratégie. En ce sens, les décideurs industriels et politiques sont fortement demandeurs de méthodes pour évaluer de façon systématique à la fois les impacts et les services rendus par les filières aux écosystèmes et aux sociétés. Cette thèse propose un cadre conceptuel permettant de mesurer le progrès d'une filière agricole en matière de contribution au développement durable de son territoire. Ce cadre conceptuel comprend une analyse stratégique du territoire en vue de l'identification collective d'enjeux et de mesures d'amélioration techniques et organisationnelles. Il incite à une quantification et une spatialisation des effets dans un objectif d'équité interterritoriale. Il est recommandé d'inclure dans l'analyse les différentes parties prenantes généralement impliquées : les fournisseurs, les concurrents, l'environnement industriel et la communauté. Sur la base de théories de management stratégique des entreprises, il est possible de réduire le nombre de parties prenantes à considérer afin de concentrer l'analyse sur les plus concernées par les mesures d'amélioration. Ce cadre conceptuel intègre potentiellement de nombreuses méthodes d'évaluation déjà reconnues et disponibles dans la littérature pour peu qu'elles répondent à certains critères de compatibilité. À chaque analyse, les méthodes les plus pertinentes sont sélectionnées selon les enjeux du territoire. Ce cadre conceptuel a été appliqué à l'évaluation des effets de la principale filière avicole réunionnaise sur son territoire. Plusieurs scénarios d'amélioration et de croissance ont été explorés afin d'évaluer les perspectives de progression de la filière vers un état plus durable. Les effets de l'activité de la filière sur ses parties prenantes ont été calculés en mobilisant deux méthodes d'évaluation : l'analyse environnementale du cycle de vie et la méthode des effets. Les résultats montrent que les exploitations agricoles réunionnaises et la fourniture électrique sur l'île sont responsables de la majorité des impacts environnementaux sur le territoire. A l'échelle globale, ces impacts résultent avant tout des cultures de maïs, de soja et de riz et de la production d'électricité. Les impacts socio-économiques de la filière interviennent surtout sur le territoire grâce à un recours important aux services locaux hautement générateurs d'emplois et d'un soutien fort aux communautés rurales. L'analyse met en évidence les compromis qui doivent être faits entre réduction des impacts environnementaux et accroissement des bénéfices sociaux et économiques pour le territoire. Le niveau de généricité du cadre conceptuel proposé a été évalué succinctement par rapport au mode d'organisation d'autres filières. Les filières agricoles prennent des formes très diverses dans le monde et l'on évalue aujourd'hui insuffisamment leurs effets sur les territoires. Une mise en œuvre systématique et généralisée du cadre conceptuel proposé pourrait y remédier.

  • Titre traduit

    A new conceptual framework to assess the contribution of agricultural supply chain to sustainable developpment of territories - case study on the main poultry supply chain in Reunion Island


  • Résumé

    Increasing food security while respecting global ecosystems and human societies will be one of the major challenges of the coming decades. Agricultural supply chains are potentially powerful tools for rethinking production and food supply patterns. They are currently under pressure to include sustainability in their corporate strategy. In this context, both industry and policy makers require methods to systematically evaluate both the impact and the provision of services by supply chains to ecosystems and societies. This thesis proposes a conceptual framework to measure the progress of a supply chain in terms of its contribution to the sustainable development of the territory in which it operates. The framework includes a strategic analysis of the territory for the collective identification of issues and possible measures for technical and organizational improvement. The framework encourages the quantification and spatial differentiation of effects with a view to inter-territorial equity. The different stakeholders involved, suppliers, competitors, the industrial environment and the community, should be included in the analysis. Applying strategic management theories, the number of stakeholders to include can be reduced to focus the analysis on the stakeholders that would be most affected by improvement measures. The framework can incorporate many available evaluation methods in the literature, such as life cycle assessment and the effects method, after some methodological adjustments. In each analysis, the most relevant methods are selected depending on the issues identified in the territory concerned. The conceptual framework was used to assess the effects of the main poultry supply chain in Reunion Island. Several scenarios for improvement and growth were explored to assess the prospects for progress of the supply chain towards sustainability. The effects of the activities of the supply chain on its stakeholders were calculated using two assessment methods: environmental life cycle assessment and the effects method. The results showed that in Reunion Island, the farms and the electricity supply are responsible for the majority of environmental impacts at the territorial scale, while at the global scale, environmental impacts result primarily from the production of maize, soybean and rice and the supply of electricity. Most of the social-economic impacts of the supply chain occur within the territory, which relies heavily on services, generating local employment and strong support for rural communities. The results of the analysis also highlight the required trade-offs between reducing environmental impacts and increasing the social and economic benefits of the supply chain. The proposed conceptual framework remains to be thoroughly evaluated in other supply chains. Agricultural supply chains take very different forms in the world today and their effects on territories have not been sufficiently evaluated. The widespread implementation of a systematic conceptual framework could remedy this situation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.