Non-linear dimensionality reduction and sparse representation models for facial analysis

par Yuyao Zhang

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Khalid Idrissi et de Christophe Garcia.

Soutenue le 20-02-2014

à Lyon, INSA , dans le cadre de École doctorale en Informatique et Mathématiques de Lyon , en partenariat avec LIRIS - Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'information (Lyon, Rhône) (laboratoire) et de LIRIS - Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'information (laboratoire) .

Le président du jury était William Puech.

Le jury était composé de Khalid Idrissi, Christophe Garcia, William Puech, Thierry Chateau, Denis Pellerin, Attila Baskurt, Hubert Konik.

Les rapporteurs étaient Thierry Chateau, Denis Pellerin.

  • Titre traduit

    Réduction de la dimension non-linéaire et modèles de la représentations parcimonieuse pour l’analyse du visage


  • Résumé

    Les techniques d'analyse du visage nécessitent généralement une représentation pertinente des images, notamment en passant par des techniques de réduction de la dimension, intégrées dans des schémas plus globaux, et qui visent à capturer les caractéristiques discriminantes des signaux. Dans cette thèse, nous fournissons d'abord une vue générale sur l'état de l'art de ces modèles, puis nous appliquons une nouvelle méthode intégrant une approche non-linéaire, Kernel Similarity Principle Component Analysis (KS-PCA), aux Modèles Actifs d'Apparence (AAMs), pour modéliser l'apparence d'un visage dans des conditions d'illumination variables. L'algorithme proposé améliore notablement les résultats obtenus par l'utilisation d'une transformation PCA linéaire traditionnelle, que ce soit pour la capture des caractéristiques saillantes, produites par les variations d'illumination, ou pour la reconstruction des visages. Nous considérons aussi le problème de la classification automatiquement des poses des visages pour différentes vues et différentes illumination, avec occlusion et bruit. Basé sur les méthodes des représentations parcimonieuses, nous proposons deux cadres d'apprentissage de dictionnaire pour ce problème. Une première méthode vise la classification de poses à l'aide d'une représentation parcimonieuse active (Active Sparse Representation ASRC). En fait, un dictionnaire est construit grâce à un modèle linéaire, l'Incremental Principle Component Analysis (Incremental PCA), qui a tendance à diminuer la redondance intra-classe qui peut affecter la performance de la classification, tout en gardant la redondance inter-classes, qui elle, est critique pour les représentations parcimonieuses. La seconde approche proposée est un modèle des représentations parcimonieuses basé sur le Dictionary-Learning Sparse Representation (DLSR), qui cherche à intégrer la prise en compte du critère de la classification dans le processus d'apprentissage du dictionnaire. Nous faisons appel dans cette partie à l'algorithme K-SVD. Nos résultats expérimentaux montrent la performance de ces deux méthodes d'apprentissage de dictionnaire. Enfin, nous proposons un nouveau schéma pour l'apprentissage de dictionnaire adapté à la normalisation de l'illumination (Dictionary Learning for Illumination Normalization: DLIN). L'approche ici consiste à construire une paire de dictionnaires avec une représentation parcimonieuse. Ces dictionnaires sont construits respectivement à partir de visages illuminées normalement et irrégulièrement, puis optimisés de manière conjointe. Nous utilisons un modèle de mixture de Gaussiennes (GMM) pour augmenter la capacité à modéliser des données avec des distributions plus complexes. Les résultats expérimentaux démontrent l'efficacité de notre approche pour la normalisation d'illumination.


  • Résumé

    Face analysis techniques commonly require a proper representation of images by means of dimensionality reduction leading to embedded manifolds, which aims at capturing relevant characteristics of the signals. In this thesis, we first provide a comprehensive survey on the state of the art of embedded manifold models. Then, we introduce a novel non-linear embedding method, the Kernel Similarity Principal Component Analysis (KS-PCA), into Active Appearance Models, in order to model face appearances under variable illumination. The proposed algorithm successfully outperforms the traditional linear PCA transform to capture the salient features generated by different illuminations, and reconstruct the illuminated faces with high accuracy. We also consider the problem of automatically classifying human face poses from face views with varying illumination, as well as occlusion and noise. Based on the sparse representation methods, we propose two dictionary-learning frameworks for this pose classification problem. The first framework is the Adaptive Sparse Representation pose Classification (ASRC). It trains the dictionary via a linear model called Incremental Principal Component Analysis (Incremental PCA), tending to decrease the intra-class redundancy which may affect the classification performance, while keeping the extra-class redundancy which is critical for sparse representation. The other proposed work is the Dictionary-Learning Sparse Representation model (DLSR) that learns the dictionary with the aim of coinciding with the classification criterion. This training goal is achieved by the K-SVD algorithm. In a series of experiments, we show the performance of the two dictionary-learning methods which are respectively based on a linear transform and a sparse representation model. Besides, we propose a novel Dictionary Learning framework for Illumination Normalization (DL-IN). DL-IN based on sparse representation in terms of coupled dictionaries. The dictionary pairs are jointly optimized from normally illuminated and irregularly illuminated face image pairs. We further utilize a Gaussian Mixture Model (GMM) to enhance the framework's capability of modeling data under complex distribution. The GMM adapt each model to a part of the samples and then fuse them together. Experimental results demonstrate the effectiveness of the sparsity as a prior for patch-based illumination normalization for face images.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc’INSA. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.