Supervision en ligne de propriétés temporelles dans les systèmes distribués temps-réel

par Olivier Baldellon

Thèse de doctorat en Systèmes Informatiques

Sous la direction de Jean-Charles Fabre et de Matthieu Roy.

Soutenue le 07-11-2014

à Toulouse, INPT , dans le cadre de École doctorale Systèmes (Toulouse) .


  • Résumé

    Les systèmes actuels deviennent chaque jour de plus en plus complexe; à la distribution s’ajoutent les contraintes temps réel. Les méthodes classiques en charge de garantir la sûreté de fonctionnement, comme le test, l’injection de fautes ou les méthodes formelles ne sont plus suffisantes à elles seules. Afin de pouvoir traiter les éventuelles erreurs lors de leur apparition dans un système distribué donné, nous désirons mettre en place un programme, surveillant ce système, capable de lancer une alerte lorsque ce dernier s’éloigne de ses spécifications ; un tel programme est appelé superviseur (ou moniteur). Le fonctionnement d’un superviseur consiste simplement à interpréter un ensemble d’informations provenant du système sous forme de message, que l’on qualifiera d’évènement, et d’en déduire un diagnostic. L’objectif de cette thèse est de mettre un place un superviseur distribué permettant de vérifier en temps réel des propriétés temporelles. En particulier nous souhaitons que notre moniteur soit capable de vérifier un maximum de propriétés avec un minimum d’information. Ainsi notre outil est spécialement conçu pour fonctionner parfaitement même si l’observation est imparfaite, c’est-à-dire, même si certains évènements arrivent en retard ou s’ils ne sont jamais reçus. Nous avons de plus cherché à atteindre cet objectif de manière distribuée pour des raisons évidentes de performance et de tolérance aux fautes. Nous avons ainsi proposé un protocole distribuable fondé sur l’exécution répartie d’un réseau de Petri temporisé. Pour vérifier la faisabilité et l’efficacité de notre approche, nous avons mis en place une implémentation appelée Minotor qui s’est révélée avoir de très bonnes performances. Enfin, pour montrer l’expressivité du formalisme utilisé pour exprimer les spécifications que l’on désire vérifier, nous avons détaillé un ensemble de propriétés sous forme de réseaux de Petri à double sémantique introduite dans cette thèse (l’ensemble des transitions étant partitionné en deux catégories de transitions, chacune de ces parties ayant sa propre sémantique).

  • Titre traduit

    Online monitoring of temporal properties in distributed real-time system


  • Résumé

    Current systems are becoming every day more and more complex, being both distributed and real-timed. Conventional methods responsible for guaranteeing dependability, such as testing, fault injection or formal methods are no longer sufficient. In order to process any errors when they appear in a given distributed system, we want to implement a software monitoring it and capable of launching an alert when the system does not respect anymore its specification. Such a program is called monitor. A monitor interpret information received from the system as messages (these messages are called events) and propose a diagnosis. The objective of this thesis is to set in place a monitor for a distributed real-time verification of temporal properties. In particular we want our monitor to be able to check up a maximum of properties with a minimum of information. Thus, our tools are designed to work perfectly even if the observation is imperfect, that is to say, even if some events are late or never received. We have also managed to achieve this goal through a highly distributed protocol. To verify the feasibility and effectiveness of our approach, we have established an implementation called Minotor who was found to have very good performance. Finally, we detailed a set of properties, expressed in our formalism, to show it’s expressiveness.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.