Les "clubs" de puissances "émergentes", fonctions objectives et usages stratégiques : le cas du forum de dialogue IBAS (Inde-Brésil-Afrique du Sud)

par Folashadé Ayodélé Soulé-Kohndou (Soule-Kohndou)

Thèse de doctorat en Science politique. Relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Le président du jury était Franck Petiteville.

Le jury était composé de Bertrand Badie, Camille Goirand, Jean-Luc Racine, Chris Alden, Jean-Jacques Gabas.

Les rapporteurs étaient Camille Goirand, Jean-Luc Racine.


  • Résumé

    A partir de l’étude de cas du forum Inde-Brésil-Afrique du Sud (IBAS), cette thèse aborde la construction sociale de l’émergence en relations internationales, et la dynamique de prolifération de clubs sélectifs entre puissances émergentes comme expression de l’émergence internationale. A travers une approche pluridisciplinaire, mobilisant la sociologie de l’action collective au service des relations internationales, cette thèse démontre que les fonctions des clubs d’émergents, s’élèvent au nombre de trois: la consultation et la coordination politique sur des sujets internationaux d’intérêt mutuel; l’intensification des relations sud-sud multidimensionnelles; et la mise en place de mécanismes financiers communs. A travers ces trois fonctions, les puissances émergentes, se servent de ces clubs, à trois usages stratégiques transversaux, notamment la légitimation, l’autonomisation et la socialisation afin de renforcer leur intégration internationale. L’action des clubs d’émergents aboutit cependant davantage à l’inclusion, sous forme de cooptation de ces puissances, dans les processus décisionnels de gouvernance globale, qu’à leur intégration. Favorisant des stratégies de différenciation, à travers une action séparée des autres Etats du Sud, le défaut d’association des voisins régionaux et sociétés provoque des stratégies de contestation et d’obstruction de la part de ces derniers. Cette action collective des clubs d’émergents apporte enfin des changements institutionnels systémiques amenant les organisations internationales à se réadapter stratégiquement aux pratiques réformistes apportées par ces puissances, et à profiter à leur tour de l’émergence internationale.

  • Titre traduit

    Functions and strategic aims of rising powers’ clubs : the case of the India-Brazil-South Africa (IBSA) forum


  • Résumé

    What are the incentives of cooperation in rising powers groupings ? What are the underpinnings of club diplomacy by rising powers ? Through the case study of the India-Brazil-South Africa(IBSA) forum, this thesis explores the concept of ‘emergence’ in international relations – described here as a social construction – and the proliferation of selective clubs between emerging/rising powers as an expression of the rise of these powers. Following a pluri-disciplinary approach and mobilizing the sociology of collective action, this thesis defends that IBSA’s objective functions (political coordination, promotion and increase of south-south cooperation) obey to strategic aims (legitimization, autonomization, socialization) in order to further their international integration. The growing tendency of collective action through selective clubs in the South acts as a means for social differentiation between rising powers groupings and traditional developing countries groupings like the Non-Aligned Movement and the G77 although they often defend similar positons. However rising powers clubs ‘collective action does not necessarily result in sustainable integration of these emerging powers by established powers in global governance decision-making process ; but they cast light on the evolving institutional dynamics and institutional adaptation on the global level.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (531, 238 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 195-238 (vol. 2)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.