Interaction of nation, religion and class : building Kurdish consensus in Turkey

par Cuma Çiçek

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de François Bafoil.

Le président du jury était Riva Kastoryano.

Le jury était composé de François Bafoil, Hamit Bozarslan, Romain Pasquier, Henri J. Barkey.

Les rapporteurs étaient Hamit Bozarslan, Romain Pasquier.

  • Titre traduit

    Nation, religion et classe économique : construire le consensus kurde en Turquie


  • Résumé

    Dans cette recherche, on analyse la question à savoir « comment les trois principaux types de groupes kurdes -nationale, religieuse et économique- coopèrent pour établir un consensus sur un objectif commun : une région politique kurde en Turquie ». En suivant la théorie du constructivisme, le modèle des Trois I, la sociologie de l'organisation et de la sociologie de l'action collective sont articulé pour examiner l'action collective kurde, qui est constamment reconstruite dans un contexte historiquement construit, qui est aussi constamment reconstruit par les dynamiques aux niveaux nationaux, transnationaux (géopolitiques), européens et mondiaux. Quant à la tâche empirique, on examine les conflits, les négociations, la coopération et le consensus de ces trois groupes kurdes sur la question kurde et l'influence des cinq dynamiques structurants mentionnés ci-dessus. La principale méthode utilisée dans ma recherche est l'analyse qualitative des entretiens en profondeur. Au niveau conclusion théorique, la recherche fait remarquable contribution aux théories et approches concernant les identités collectives et les groupes (étant groupe) collectives, l'État, le modèle des « Trois I », la dépendance au sentier, la géopolitique de la question kurde et l'européanisation. Au niveau empirique, la principale conclusion de l'étude est le fait que les groupes kurdes n’ont pas atteint de construire une organisation commune et des règles collectivement acceptées jusqu'ici. Les idées, les intérêts et les institutions des groupes ne sont pas équivalents ; et les intérêts particuliers des groupes ont pesé sur l'action collective dans la région kurde.


  • Résumé

    In this research, I analyzed the question of “the three main types of Kurdish groups -national, religious and economic- cooperate to establish a consensus on a common purpose: a Kurdish political region in Turkey.” Following the theory of constructivism, the Three I model, the sociology of organization and the sociology of collective action are articulated to examine the Kurdish collective action, which the is constantly re-constructed in historically constructed context, which is also constantly re-constructed by dynamics at national, trans-national (geopolitical), European and global levels. As to the empirical task, I examined the conflicts, negotiations, cooperation and consensus of these three Kurdish groups regarding the Kurdish issue(s) and the influence of the above-mentioned five structuring dynamics. The principal method used in my research is the qualitative analysis of in-depth interviews. At the level of theoretical conclusion, the research makes remarkable contribution to the theories and approaches concerning the collective identities and groups(ness), the state, the “Three I” model, path dependency, the geopolitics of the Kurdish issue, and Europeanization. At the empirical level, the main conclusion of the research is the fact that the Kurdish groups have not achieved to build a common organization and accepted rules so far. The groups’ ideas, interests and institutions are not equivalent and the groups’ distinctive interests have weighed on the collective action in the Kurdish region.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.