Les Eglises chrétiennes face à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne

par Ali İhsan Aydin

Thèse de doctorat en Science politique. Europe

Sous la direction de Riva Kastoryano.

Le président du jury était Yves Déloye.

Le jury était composé de Riva Kastoryano, Ercüment Tezcan, Jean-Paul Willaime, Christian Lequesne.

Les rapporteurs étaient Ercüment Tezcan, Jean-Paul Willaime.


  • Résumé

    L’ouverture des négociations d’adhésion avec la Turquie a déclenché un débat et une interrogation au-delà du cadre habituel du processus de candidature à l’Union européenne. La candidature turque a interpellé de larges composantes des sociétés européennes, pas seulement par rapport aux questions suscitées dans le cadre des conditions politiques et économiques formellement fixées par l’Union européenne, mais aussi en raison des effets conjugués de son histoire, de sa géographie et des caractéristiques culturelles et religieuses de sa population. Il existe de nombreuses études sur l’attitude et le rôle des acteurs politiques, économiques ou sociaux face à la question de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Cette thèse porte sur l’engagement d’acteurs qui demeurent très peu étudiés malgré l’intérêt qu’ils portent à la question turque et leur présence active auprès de l’Union européenne : les Eglises chrétiennes. Quelle est la position des Eglises dans ce débat sur la candidature turque avec une dimension religieuse saillante et comment s’impliquent-elles dans ce processus politique européen en tant qu’institutions religieuses? A travers cette question, ce travail cherche aussi à analyser les dynamiques de la présence et de l’engagement des Eglises dans la sphère politique au niveau européen. Ce travail se fonde sur des entretiens avec les responsables des organisations européennes des Eglises et sur l’analyse des déclarations, des prises de position et des communiqués des Eglises par rapport à cette question. Cette thèse se propose d’analyser l’action des Eglises auprès de l’UE avec les outils conceptuels des études sur les groupes d’intérêt.

  • Titre traduit

    Christian Churches and Turkey’s EU membership


  • Résumé

    The opening of accession negotiations with Turkey has provoked an intense debate in Europe unlike any other candidate country’s membership process. The questioning is not only about Turkey’s capacity to fulfil formal political and economic conditions set down by the European Union, but also due to the combined effects of Turkey’s history, geography and the religious and cultural characteristics of its population. Although the EU is a secular political institution and religion does not play any role in the EU membership, it takes on an important dimension when it comes to imagine the accession of Turkey. The implications of political, social or economic actors with regard to Turkey’s EU bid have been extensively studied. However, despite their great interest in the Turkish question, Christian Churches in Europe did not draw much attention from researchers. This thesis focuses on the position and the role of the main European Christian Churches in the framework of accession negotiations with Turkey: In a highly secularized Europe, what kind of stance or role could the Churches assume in regards to Turkey’s EU bid and how do they engage in this political process? Around this question, this research also aims to analyze the dynamics of the presence and the participation of religions to modern secular political life at the European Union level. This study is mainly based on the interviews conducted with representatives of Church’s European organizations in Brussels, as well as Church documents, reports, public statements and media interventions. The research uses the interest groups’ conceptual framework to explain the Churches’ action in political sphere.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.