Contrôle adaptatif local dans un capteur de vision CMOS

par Hassan Abbass

Thèse de doctorat en Nanoélectronique et nanotechnologie

Sous la direction de Gilles Sicard et de David Alleysson.

Le président du jury était Pierre-Yves Coulon.

Le jury était composé de Gilles Sicard, David Alleysson, Sabine Susstrunk.

Les rapporteurs étaient Michel Paindavoine, Wilfried Uhring.


  • Résumé

    L'avancement de la technologie durant ces dernières années a permis aux imageurs d'atteindre de très hautes résolutions. Ceci a rendu les images plus riches en détails. D'un autre côté, une autre limitation se présente à ce niveau; celle du nombre de bits limité après la conversion analogique numérique. De ce fait, la qualité de l'image peut être affectée. Pour remédier à cette limitation et garder une meilleure qualité de l'image en sortie de son système d'acquisition, l'information lumineuse doit être codée sur un grand nombre de bits et conservée durant tout le flot de traitement pour éviter l'intervention du bruit et la génération des artefacts en sortie du système. En outre, le traitement numérique de chaque pixel sera coûteux en consommation d'énergie et en occupation de surface silicium.Le travail effectué dans cette thèse consiste à étudier, concevoir et implémenter plusieurs fonctions et architectures de traitement d'image en électronique analogique ou mixte. L'implémentation de ces fonctions en analogique permet de décaler la conversion de l'information lumineuse en numérique vers une étape ultérieure. ceci permet de conserver un maximum de précision sur l'information traitée. Ces fonctions et leurs architectures ont un but d'améliorer la dynamique de fonctionnement des imageurs CMOS standard (à intégration), en utilisant des techniques à temps d'intégration variable, et des "tone mapping" locaux qui imitent le système de vision humaine.Les principes de fonctionnement, les émulations sous MATLAB, la conception et les simulations électriques ainsi que les résultats expérimentaux des techniques proposées sont présentés en détails dans ce manuscrit.

  • Titre traduit

    Local adaptive control in a sensor CMOS vision


  • Résumé

    The technology progress in recent years has enabled imagers to reach a very high resolutions. This allows images to be more detailed and rich in information. On the other hand, the limited number of bites after the digital analogue conversion may drastically affect the quality of the image. To maintain the quality of the output image of the acquisition system, the luminous information should be (1) encoded on a large number of bits and (2) maintained throughout the processing flow so that to avoid noise interference and generating artifacts system output. However, the digital processing of each pixel will be energy consuming will occupy more surface silicon.The goal of this thesis is to study, design and implement several image processing functions as well as their architectures using analog and mixed electronic. Implementation of these functions shifts the analog to digital conversion to a subsequent step. This allows a maximum precision of the processed information. The proposed functions and their architectures improve the operational dynamics Standard CMOS imagers using (1) variable integration time techniques, and (2) "tone mapping" which mimics the human vision system.The experimental results based on emulations in Matlab and the electrical design show the novelty and the efficiency of the proposed method.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.