Identités et création dans l'oeuvre de Wajdi Mouawad

par Isabelle Patroix

Thèse de doctorat en Recherches sur l'imaginaire

Sous la direction de Jean-Pol Madou.

Soutenue le 19-05-2014

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire Langages, littératures, sociétés (Chambéry) (laboratoire) et de Langages- Littératures- Sociétés / LLS (laboratoire) .

Le président du jury était Michael Kohlhauer.

Le jury était composé de Jean-Pol Madou.

Les rapporteurs étaient Bruno Gelas, Pierre Masson.


  • Résumé

    L'œuvre de Wajdi Mouawad – auteur, comédien et metteur en scène francophone d'origine libanaise – s'est imposée au cours des vingt dernières années : dans cette thèse nous parcourons les identités de cette création nouvelle. Il s'agit de comprendre les liens entre identité maternelle et identité acquise et surtout de déceler la manière dont celles-ci impriment leurs marques dans l'œuvre. Ces jeux d'interculturalité sont très vite abreuvées de nombreuses intertextualités venues des confins de la littérature occidentale. Wajdi Mouawad puise dans sa langue maternelle et dans les images qui lui reste de son enfance libanaise, il nourrit ses textes du théâtre québécois qui l'a vu naître, il passe par Shakespeare, les mystères médiévaux, remonte jusqu'aux écritures bibliques et aux tragédies grecques. De si nombreuses influences font de son œuvre le lieu de mouvements incessants. L'auteur est un marcheur reconnu, créant au fil de ses périples. Il impose cette marche à ses personnages. A leur tour, c'est par le voyage qu'ils acquièrent leur identité. Le rythme de l'œuvre se lit dans chacun des mots de l'auteur, dans les échos, les boucles, les répétitions mais aussi les soubresauts, les ruptures qui jalonnent ses textes. La cadence se poursuit des mots à la scène, en passant par la structure même des pièces. Identités et créations se répondent encore au travers de la figure de l'auteur. Il se créé entre les lignes des œuvres fictionnelles ; nous l'y traquons au travers du prisme de l'autofiction. Il se déploie au delà des lignes dans la relation avec le public, dans les entretiens et articles qu'il signe créant un véritable mythe. Toutes ses questions prennent place dans la thèse. Elles proposent de nombreuses pistes de réflexions afin de parvenir à définir l'identité artistique de Wajdi Mouawad.

  • Titre traduit

    Identity and creation Wajdi Mouawad's drama


  • Résumé

    The work of Wajdi Mouawad, play writer, novelist, poet and essayist, has emerged as one of the most significant of the French Canadian literature of last twenty years. This dissertation studies the complex identity that underlies Mouawad's creative process. His Lebanese background and Arabic culture – he was born in 1968 in Lebanon and left with his parents his homeland during the civil war for France and Canada – his education at the prestigious National Theater School of Canada, his involvement as artistic director of National Art Center in Ottawa, the numerous cultural influences he has undergone from his childhood in the Middle East up to his establishment in Quebec, has turned his literary work into an interwoven fabric of multicultural rhizomes and rootstocks. This intercultural interplay is founded upon a network of intertextuality deeply rooted into the Western literary heritage. On the one hand Mouawad draws from his mother tongue the remains of his Lebanese childhood; on the other hand he got acquainted with the Quebec theatrical tradition where after a few years he made a name for himself as a successful author. Although he belongs to the French Canadian theatrical modernity, Mouawad's work appears to be deeply influenced by the sources of Western continental literature: the Bible, the Greek tragedy, the medieval mystery plays and Shakespeare whose shadow haunts the whole work. The dissertation emphasizes more accurately the narrative dimension of Mouawad's work which is that of a walk, of a journey. Being himself a walker, a traveler, the author compels his characters to walk all over the stage as they walk and travel inside the fictional world of the play. It is by walking and travelling that Mouawad's characters will gather their scattered identities as Mouawad gathers and heals through them his own split and wounded identity. Thus Mouawad's drama is characterized by a strong autobiographical, autofictionnal tonality accompanied by sharp theoretical reflections on writing, drama and stage.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.