Communication publique et pratiques journalistiques au prisme des mutations sociales : la question de l’immigration en France (1980-2010)

par Paula de Souza Paes

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Isabelle Pailliart.

Soutenue le 25-11-2014

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (Grenoble) (laboratoire) et de Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication / GRESEC (laboratoire) .


  • Résumé

    Considérée comme une question prioritaire en 2007, lors des campagnes présidentielles en France, l’immigration devient un thème tenu par l’Etat et les médias comme de plus en plus grave ou non négligeable. L’intérêt étatique et médiatique porté à cette question relève de conditions sociales liées aux structures des champs politique et journalistique et aux relations que ces acteurs entretiennent avec les univers sociaux concernés par la question. Le travail de recherche que nous proposons s’appuie sur les visions des acteurs politiques et des professionnels des médias dans la constitution de la « question immigrée » en tant que « problème». La recherche propose ainsi de saisir les pratiques et les stratégies qui encadrent les champs et leur diversité (les sous-champs). Cette étude porte une attention particulière aux configurations qui relient les acteurs participant à la mise en évidence de la question. Il s’agit d’envisager l’émergence d’un « problème immigré » liée à des mutations ayant trait à la communication publique, au développement de la communication territoriale et aux pratiques journalistiques. Etudier la mise en forme de ce « problème » à travers des pratiques info-communicationnelles revient à utiliser celles-ci comme des prismes pour comprendre le fonctionnement de la sphère publique puisque cette dernière dépend, entre autres facteurs, des interactions et des échanges médiatisés.

  • Titre traduit

    Public communication and journalism practices from the perspective of social mutations : the matter of foreign immigration in France (1980-2010)


  • Résumé

    Considered a priority in 2007 during the presidential campaign in France, the question of immigration has become viewed by the State and the media as increasingly serious or significant. State and media interest shown in this matter has identified social conditions associated with the structures of political and journalistic domains and with the relationship that those involved in these domains have with the social environments concerned in this issue. The research that we have undertaken is supported by the views of political figures and media professionals in the formation of the “immigrant question” as a “problem”. The research thus offers a grasp of the practices, strategies and standards which regulate these domains and their diverse sub-groups. This study focuses in particular on the configurations linking those actors involved in reporting on the topic. It considers the emergence of an “immigrant problem” linked with changes relating to public communication, the development of the local communication and journalistic practices. This study has used news reporting practices and the way in which they have shaped this “problem” as a means to comprehend the functioning of the public sphere, since this depends, along with other factors, on how interactions and exchanges are reported in the media.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.