Construire la modernité, développer les territoires alpins, une histoire politique et sociale de la route (XIXe-XXIe siècle)

par Agnes Pipien

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Anne-Marie Granet-Abisset.

Le président du jury était Laurent Tissot.

Le jury était composé de Mathieu Flonneau, Marie-Christine Fourny, Nadège Sougy, Sylvain Milbach.

Les rapporteurs étaient Laurent Tissot, Loïc Vadelorge.


  • Résumé

    La construction et l'utilisation d'une route dépendent de nombreux facteurs politiques. La route alors qu'elle est à l'état de simple ébauche est le fruit de réflexions politiques à plusieurs échelles. En ce qui concerne les routes alpines, de nombreux enjeux sont à prendre en considération. Si son édification s'inscrit dans un contexte national, la route est aussi le fruit de querelles locales. Elle construit des territoires, de nouvelles frontières, de nouveaux espaces. La route crée des inégalités. La route est un symbole de modernité. Elle est le lieu où s'opposent progrès et tradition. Les routes des Alpes sont le théâtre d'une confrontation entre deux modes de pensée, celui des ingénieurs, et celui des sociétés rurales. Si la route ne permet pas toujours le désenclavement des sociétés de montagnes, elle est à l'origine de leur transformation. Les différentes voies du réseau routier dans les zones de montagne du Dauphiné assurent un trafic régional. Cependant la route permet aussi le plein essor du tourisme au XX° siècle. La route est à l'image des sociétés qui l'utilisent. Ses fonctions évoluent au rythme de l'évolution des sociétés. Les pratiques des usagers de la route changent. Les conditions de circulation en hiver créent la spécificité du réseau routier de montagne. L'hiver et la question du déneigement des routes est au cœur des préoccupations des sociétés de montagne. Par le biais de la question de la viabilité hivernale, il est aussi intéressant d'étudier une évolution des mentalités, de nouveaux usages de la route.

  • Titre traduit

    Build the modernity, develop alpine territories, a political and social road history (XIX°-XXI°)


  • Résumé

    The construction and use of a route depends on many political factors. The road then it is in a state of simple draft is the result of political reflections several scales. Regarding Alpine roads, many issues have to be taken into consideration. If the building is in a national context, the road is also the result of local disputes. It builds territories and new boundaries, new spaces. The road creates inequalities. The road is a symbol of modernity. It is the place where oppose progress and tradition. The alpine roads are the scene of a confrontation between two modes of thought, the engineers, and that of rural societies. If the road allows not always opening up companies mountains, it is the source of their transformation. The different paths of roads in mountain areas Dauphiné provide regional traffic. However, the road also allows booming Tourism in the twentieth century. The road is a reflection of the companies that use it. its functions evolve with the evolution of societies. The practices of road users change. Traffic conditions in winter create the specific road network mountain. Winter and the issue of snow removal is a key concern corporate mountain. Through the issue of winter maintenance, it is also interesting to study a change in attitudes, new uses of the road.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.