La mise en place d'un modèle d'évaluation des actifs financiers dans le paradigme de finance islamique

par Zakaria Slimani

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ollivier Taramasco.

Soutenue le 15-12-2014

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches appliquées à la gestion (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Madiès.

Les rapporteurs étaient Mohammed Boudjellal, Alain Schatt.


  • Résumé

    L'investisseur islamique diffère de son homologue de type homoeconomicus, dans son approche de l'acte d'investissement. Le premier ne se base pas exclusivement, sur un critère financier pour hiérarchiser ses choix d'investissements, mais utilise aussi un critère moral et éthique afin d'évaluer l'efficacité de ses allocations financières. Ce comportement s'explique par le fait que réaliser des actes d'investissements compatibles avec l'éthique économique islamique génère un plaisir de piété chez cet investisseur. La théorie financière néo-classique ignore l'existence du plaisir de piété et son éventuel impact sur le processus de choix des investissements. Aussi, la théorie du portefeuille et son corollaire, la théorie du MEDAF, ne prennent pas en compte toutes les préférences de l'investisseur islamique. Ce dernier ne peut donc pas les utiliser pour évaluer l'efficacité de ses choix d'investissements. Afin de pallier à cette insuffisance théorique, nous proposons, à travers notre travail de recherche, de développer un modèle d'évaluation des actifs financiers, qui tient compte des spécificités de l'investissement islamique, à l'image de la réalisation des ventes à découvert, formellement interdites, ainsi que la prise en compte des aspects éthiques et moraux des portefeuilles d'investissements. Ce modèle doit permettre à l'homo-islamicus de réaliser une allocation optimale de ses ressources financières. Les principaux résultats de notre recherche montrent qu'à la différence de l'investissement socialement responsable conventionnel, l'investissement islamique est de type éthique et altruiste. Cette spécificité impose aux agences de notation Charia, de prendre en compte les niveaux de dons charitables que réalise chaque entreprise, lors du calcul de sa note éthique. Nous développons par conséquent, un modèle de notation des entreprises et des portefeuilles d'investissements qui prend en compte cette spécificité de l'investissement islamique. Par la suite, nous proposons des choix qui permettent aux investisseurs islamiques de contourner l'interdiction de réaliser des opérations de ventes à découvert conventionnelles et un modèle d'évaluation des actifs financiers islamiques.

  • Titre traduit

    Cost assets pricing model under sharia perspectives


  • Résumé

    The Islamic investor differs from its counterpart type, the homo-economicus, in its approach to the act of investment. Indeed, the first is not based solely on financial criteria to prioritize its investment choices, but also uses moral and ethical criteria to assess the effectiveness of its financial allocations. This particular behavior is explained by the fact that, performing acts of investments consistent with Islamic business ethics generates a pleasure of piety to this type of investor. The neo-classical financial theory ignores the existence of the pleasure of piety and its potential impact on the process of selecting investments. Also, portfolio theory and its corollary, the theory of CAPM do not take into account the preferences of the Islamic investor. Therefore, it is not able to use them to assess the effectiveness of its investment choices. To overcome this theoretical failure, we offer through our research, a model of asset pricing that takes into account the specificities of Islamic investment, for example, the inability to achieve a short selling and taking into account ethical and moral aspects of investment portfolios. This model should allow the homo-islamicus to achieve optimal allocation of its financial resources. The main results of our research show that unlike conventional socially responsible investment, Islamic investment is ethical and altruistic types. This specificity requires Islamic rating agencies, to take into account the levels of charitable giving that makes every business, when calculating its ethical note. We therefore develop a rating model for companies and investment portfolios that takes into consideration the specificity of Islamic investment. Subsequently, we propose two alternatives that enable Islamic investors to circumvent the prohibition to perform conventional short selling transactions. Finally, we build our Islamic assets pricing model.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.