Partage des connaissances : articulation entre management de l'innovation et management des connaissances : cas des plateformes d'innovation d'un groupe leader du secteur agroalimentaire en Tunisie

par Wissal Ben Arfi

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Le Berre.

Soutenue le 26-11-2014

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences de gestion (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'études et de recherches appliquées à la gestion (Grenoble) (laboratoire) et de Centre d'études et de recherches appliquées à la gestion / CERAG (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Pierre Boissin.

Les rapporteurs étaient Gilles Guieu, Mohammed Matmati.


  • Résumé

    La mondialisation, l'adaptation au besoin du consommateur, le lancement de nouveaux produits présentent des défis permanents et rendent l'innovation un axe stratégique pour réussir sur le marché. Ces exigences ont crée une demande croissante pour repenser le processus d'innovation et plus particulièrement la gestion des projets innovants à travers la mise en place de plateformes d'innovation. Cela revient à créer des équipes dédiées à l'innovation et dont les membres impliqués et disposant de connaissances transversales sont capables de les partager pour innover. Ce travail doctoral cherche à examiner et identifier le rôle du partage des connaissances entre les membres de plateformes d'innovation dans l'élaboration d'un processus d'innovation et répond par conséquentà la problématique : Comment le partage des connaissances au sein des plateformes d'innovation favorise t-il l'émergence des innovations ? En examinant le phénomène du partage des connaissances sous l'angle d'une articulation entre management de l'innovation et management des connaissances, cette recherche se base sur l'approche par les connaissances de la firme, où les pratiques cognitives et sociales jouent un rôle important pour l'innovation. A travers une recherche qualitative, trois études de cas ont été menées au sein des trois plateformes d'innovation d'un groupe leader du secteur agroalimentaire en Tunisie. Nous avons pu identifier les dispositifs organisationnels qui influencent les interactions entre les membres impliqués au sein des plateformes d'innovation. L'examen approfondi des pratiques de chacune des plateformes d'innovation étudiée nous a permis d'observer les phénomènes suivants.Bien que la mise en place des plateformes d'innovation s'inscrive dans une stratégie managériale centrée sur l'innovation et fait référence à un modèle de base, les pratiques de chaque plateforme d'innovation est spécifique. Au-delà du caractère transversal de leur structure, les plateformes d'innovation apparaissent comme une formule relativement souple que chaque entreprise du groupe s'approprie et adapte à son contexte et ses contraintes. Dans les trois cas étudiés, le partage des connaissances s'appréhende comme une approche organisationnelle et technologique ayant pour but la mise en commun et l'intégration des connaissances entre les membres d'une plateforme d'innovation pour innover. L'intérêt de cette approche n'est pas basé sur la connaissance en soi mais sur « Qui » la détient et « Comment » la partage au sein de la plateforme d'innovation. Finalement, deux éléments ont permis de mieux appréhender le partage des connaissances : le management stratégique et la culture d'entreprise. Les enseignements que l'on tire de l'étude de ces plateformes d'innovation étudiées, c'est quand il y a action délibérée pour instaurer une démarche d'innovation fondée sur le partage des connaissances, cette action devient une épisode critique de la vie de l'organisation dans la mesure où elle remet en jeu l'équilibre des pouvoirs, suscite l'enthousiasme de certains acteurs et la méfiance d'autres. Cette thèse, avec les trois plateformes d'innovation étudiées, ne touche pas qu'au niveau culturel des pratiques de partage des connaissances, mais touche aussi au niveau identitaire. La thèse défendue est la suivante : le partage des connaissances entre les membres des plateformes d'innovation impacte l'émergence des innovations au sein des entreprises étudiées. En termes de contribution managériale, nous considérons que le partage des connaissances au sein des plateformes d'innovation est un levier d'action stratégique pour les démarches d'innovation.

  • Titre traduit

    Sharing knowledge : articulation between innovation management and knowledge management case study : innovation platforms of a leading group in the food industry sector in Tunisia


  • Résumé

    The globalization, the adaptation to the consumer needs, the creation of new products represent permanent challenges to promote the market demand and make the innovation a strategic axis to approach. These requirements have enhanced an increasing necessity to rethink about the process of innovation and more particularly the management of the innovative projects through the implementation of innovation platforms. Team work is dedicated to the innovation where the involved members have transverse knowledge and are capable of sharing them to innovate.This doctoral approach tries to examine and to identify the role of the sharing knowledge between the members of innovation platforms in the elaboration of aninnovation process. It deals withthe following problematic: howthe sharing knowledgewithin the innovation platforms favour the emergence of innovations ? By examining the phenomenon of the knowledge sharing taking into consideration an articulation between innovation management and knowledge management,this research digs deep into the Knowledge-based View of the firm, where the cognitive and social practices play an important role for the innovation. Through a qualitative research, three case studies were led within three innovation platforms of a leader group for food industry sector in Tunisia. We were able to identify the organizational devices which influence the interactions between the members involved within the innovation platforms. The deep examination of the practices of each innovation platform allowed us to observe the following phenomena: although the implementation of the innovation platformsis linked to the managerial strategy based on innovation and makes a reference toa basic model, the practices of every platform of innovation is specific. Beyond the transverse quality of their structure, the innovation platforms appear as a relatively flexible formula that every enterprise of the groupcan appropriate and adapt it to its context and its constraints. In the three case studies, the knowledge sharing appears as an organizational and technological approach aiming at sharing and integrating the knowledge between the members of an innovation platform to innovate. The interest of this approach is not based on the knowledge in itself but on "Who" detains it and "How" it is shared within the innovation platform. Finally, two elements allowed to a better understandingof the knowledge sharing: the strategic management and the corporate culture. Our study on the innovation platforms shows that when there is a deliberate action to establish an initiativeof innovation based on the knowledge sharing, this action becomes crucialto the life of the organization as far as it can question its balance of power, arouses the enthusiasm of certain actors and the distrust of others. This thesis, with its three case studiesof innovation platforms, does not only ponder on the cultural level concerning the practices of knowledge sharing but also tacklesthe identity level. The praxis is the following one: the knowledge sharing between the members of the innovation platforms enhances the emergence of the innovations within the companies under study. In terms of the managerial contribution, we consider that the knowledge sharing within the innovation platforms represents anevolving strategic action for the innovation initiatives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.