Evaluation des politiques publiques de santé : une analyse économique appliquée au Cameroun

par Sylvain F. Nkwenkeu

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Claudine Offredi et de Valérie Fargeon.

Soutenue le 04-04-2014

à Grenoble , dans le cadre de École doctorale sciences économiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre de recherche en économie de Grenoble (laboratoire) .

Le président du jury était Blandine Destremau.

Le jury était composé de Claudine Offredi, Véronique Simonnet.

Les rapporteurs étaient Bruno Ventelou, Stéphane Tizio.


  • Résumé

    Au Cameroun, l'enchaînement des reformes en matière de santé a renforcé le flottement idéologique entre deux courants opposés : un socio-universel qui promeut l'équité, et l'autre néolibéral, qui milite pour une plus grande efficacité économique des systèmes en place. Articulant deux préoccupations que sont l'aggravation des inégalités de santé comme conséquence des choix politiques portés sur l'efficacité des services sans prise en compte des facteurs qui soutiennent la demande, et les formes d'organisation de la santé qui découlent d'une traduction imparfaite des grands principes internationaux, cette thèse a pour objectif de contribuer à une réflexion critique sur le processus de fabrication, la mise en œuvre et les résultats produits par ces politiques de santé. Pour cerner la spécificité camerounaise, nous les inscrivons dans un triple champ théorique. Le courant économique néo-institutionnaliste pour saisir l'importance de l'histoire économique du pays et son influence sur l'évolution du système de santé, ce qui permet de comprendre les conditions de changement politique. Le modèle de référentiel de politique publique pour appréhender les fondements de la nouvelle politique publique, notamment la façon dont les idées et les intérêts sont formatés par les institutions. Un essai de décodage du jeu d'acteurs est entrepris en s'appuyant sur la médiation, mettant à l'épreuve les hypothèses de « l'ajustement par le haut ». Enfin, les théories de la justice sont sollicitées pour argumenter en faveur de l'existence d'un déséquilibre entre l'offre et la demande qui agit sur les résultats sanitaires et qui renforce le conflit efficacité versus équité. En effet, notre travail ambitionne d'apporter des éléments de réponses à trois questions principales : (i) Pourquoi (déclencheurs) et comment (dynamique) les politiques publiques de santé sont-elles transformées dans leur construction et leur mise en œuvre par les politiques économiques ? (ii) Quels sont les effets du changement induit par le référentiel global sur le référentiel sectoriel qui exige une distribution de l'accès aux services de santé plus équitable ? (iii) Quels enseignements peut-on tirer de la connaissance des interrelations entre la dynamique de réduction de la pauvreté et l'inaccessibilité persistante dans l'accès aux soins de santé pour une amélioration de l'évaluation des politiques publiques ? A partir d'un nombre d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs, la robustesse de la nouvelle politique est questionnée suivant les perspectives de distribution et d'accessibilité. Dès lors, nous soulignons la difficulté à atteindre des résultats satisfaisants que ce soit en termes d'efficacité ou d'équité à cause du système institutionnel et organisationnel dans lequel elle se conçoit et se met en œuvre. Trois communautés épistémiques plus ou moins forts qui agissent de façon peu structurée sont repérées et analysées à travers un matériau qualitatif riche qui permet d'appréhender l'existence d'un conflit paradigmatique né de la façon dont les groupes se positionnent et arrivent à mettre en cohérence le référentiel sectoriel de la santé avec le référentiel global de marché qui revêt plutôt un caractère spontané et impératif. Un travail statistique et économétrique permettant de mesurer plus finement les inégalités et les déterminants d'accès et de recours aux soins par les populations soutient l'idée d'un creusement des inégalités de santé par ces politiques soutenues par des mécanismes de financement fortement régressifs. L'analyse des déterminants de survenue des dépenses catastrophiques vient également confirmer ce positionnement. Nous apprécions par la suite l'efficacité allocative et l'efficience des dépenses publiques de santé ainsi que leur impact sur l'utilisation des services et les bénéfices révélés de leur utilisation.

  • Titre traduit

    Evaluation of health policies : an economic analysis applied to Cameroon


  • Résumé

    In Cameroon, the sequence of reforms in the health sector has reinforced an ideological wavering between two opposing currents: a socio-universal that promotes equity, and a neoliberal, which militates for greater economic efficiency of existing systems. Articulating two concerns which are, the worsening of health inequalities as consequence of policy choices made on the efficacy of services without taking into account factors that support the demand, and the form of organization of the health system arising from an imperfect translation of major international principles, this thesis aims to contributing to a critical reflection on the process, the implementation and the results produced by these health policies. To determine Cameroonian specificity, we inscribe them in a triple theoretical field. The neo-institutionalist approach, mobilize to grasp the importance of the economic history and its influence on the evolution of the health system, which allows understanding the conditions for policy change. The “referentials” approach to policy analysis in order to apprehend the foundations of the new public policy, including the understanding of how interests and ideas are formatted by institutions. An effort to illuminate the policy game is undertaken to appraise the mediation of political entrepreneurs, thereby testing empirically the “top-down hypothesis”. Finally, the theories of justice help to argue for the existence of an imbalance between health supply and demand which undermines health outcomes, and reinforces the conflict efficacy versus equity. Indeed, our work aims to provide some answers to three main questions: (i) Why (triggers) and how (dynamic) health public policies are influenced in their construction and implementation by economic policies? (ii) What are the outcomes of induced changes by the global referential (macroeconomic framework) on sectoral referential that requires a more equitable distribution and access to health services? (iii) What lessons can we learn from the knowledge of the interrelationships between the dynamics of poverty reduction and the persistence of inaccessibility to health care in order to improve the evaluation of public policies? From a number of quantitative and qualitative indicators, the robustness of the new policy is questioned following prospects regarding health distribution and accessibility. Therefore, we emphasize the difficulty of the public policy to achieve satisfactory results both in terms of efficacy or equity due to the institutional and organizational system in which it is designed and implemented. Three epistemic communities acting on a nonstructural basis are identified and analyzed through a robust qualitative material that enables us to grasp the existence of a paradigmatic conflict emerged from how different groups are positioning themselves and interpret reality in order to put in coherence the sectorial referential and the global market-based one which appears to be rather spontaneous and mandatory. Statistical and econometric works to measure more precisely the inequalities and determinants of access and use of health services by the population supports the idea of a widening of inequalities by the health policies maintained by strong regressive mechanisms. The analysis of the determinants of occurrence of catastrophic health expenditures also confirms this. We mobilize thereafter an additional material to assess the allocative efficiency and efficacy of public spending on health as well as their impact on the use of services and benefits revealed from their use.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. Documentation électronique.
  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Documentation électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.