Essays on hyper-preferences, polarization and information aggregation

par Ali Ihsan Ozkes

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Yukio Koriyama.

Soutenue en 2014

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

  • Titre traduit

    Essais sur les hyper-preferences, la polarisation et l'aggrégation des informations


  • Résumé

    Dans cette thèse, certains problèmes importants et des propriétés de prise de décision collective sont étudiés. En particulier, d'abord, une propriété de stabilité des règles d'agrégation de préférences est introduite et certaines classes bien connues de règles sont testées à cet égard. Deuxièmement, le mesurage de la polarisation préférentielle est étudié, à la fois théorique et empirique. Enfin, le comportement stratégique dans des situations d'agrégation de l'information est étudié à la lumière d'une sorte de modèle de la rationalité limitée, à la fois théoriquement et expérimentalement. La notion de stabilité étudié dans la première partie de la thèse est imposée en particulier sur les fonctions de bien-être sociale et exige que le résultat de ces fonctions doit être robuste à la réduction de la transmission de préférences qui sont soutenu avoir lieu lorsque les individus présentent un ordre des alternatives lorsque les résultats sont également limités à être ordres. Pour tous profils sociétaux de préférences donné, qui est une collection d'ordres des alternatives, une collection compatible d'ordre des classements est extraite et les résultats des fonctions de bien-être social dans ces deux niveaux sont comparés. Il s'avère qu'aucune règle de notation donne des résultats cohérents, bien qu'il puisse y exister des règles Condorcetien. Mesures de polarisation qui sont étudiées en deuxième partie sont en forme d'agrégation des antagonismes par paires dans une société. La polarisation de l'opinion publique aux États-Unis pour les trois dernières décennies est analysé à la lumière de ce point de vue, en utilisant une mesure de polarisation bien acclamé qui est introduit dans la littérature de l'inégalité des revenus. La conclusion est qu'aucune tendance significative dans l'opinion publique polarisation peut être réclamé à exister au cours des dernières décennies. En outre, une adaptation de la même mesure est montrée à satisfaire des propriétés souhaitables à la place de profils de préférences ordinales lorsque trois alternatives sont considérées. En outre, une mesure qui est en effet l'agrégation des différences par paires entre les préférences des individus est caractérisée axiomatiquement. Dans la dernière partie de la thèse, situations de l'agrégation de l'information telles que décrites comme dans le modèle du jury de Condorcet sont étudiées à la lumière d'une approche de rationalité limitée qui est connue hiérarchie cognitive. Plus précisément, une expérience de laboratoire est exécutée pour tester les prédictions théoriques de la notion d'équilibre symétrique de Nash bayésien. On constate que le comportement en laboratoire n'est pas correctement capturé par ce concept qui suppose une forte notion de la rationalité et de l'homogénéité entre les comportements des individus. Pour mieux décrire les résultats à l'expérience, un nouveau modèle de hiérarchie cognitive est développé et montré à faire mieux que la fois l'approche de la rationalité forte et des modèles précédentes de hiérarchie cognitive. Ce modèle de hiérarchie cognitive endogène est comparé en théorie aux modèles précédents de la hiérarchie cognitive et montré pour améliorer dans certaines catégories de jeux.


  • Résumé

    In this thesis, some important problems and properties of collective decision-making are studied. In particular, first, a stability property of preference aggregation rules is introduced and some well-known classes of rules are tested in this regard. Second, measuring preferential polarization is studied, both theoretically and empirically. Finally, strategic behavior in information aggregation situations is investigated in light of a sort of bounded rationality model, both theoretically and experimentally. The stability notion studied in the first part of the thesis is imposed particularly on social welfare functions and requires that the outcome of these functions should be robust to reduction in preference submission that are argued to take place when individuals submit a ranking of alternatives when the outcomes are also restricted to be rankings. Given the preference profile of a society, that is a collection of rankings of alternatives, a compatible collection of rankings of rankings are extracted and the outcome of social welfare functions in these two levels are compared. It turns out that no scoring rule gives consistent results, although there might exist Condorcet-type rules. Polarization measures studied in second part are in form of aggregation of pairwise antagonisms in a society. The public opinion polarization in the United States for the last three decades is analyzed in light of this view, by using a well-acclaimed measure of polarization introduced in the literature of income inequality. The conclusion is that no significant trend in public opinion polarization can be claimed to exist over the last several decades. Also, an adaptation of the same measure is shown to satisfy desirable properties in lieu of ordinal preference profiles when three alternatives are considered. Furthermore, a measure that is the aggregation of pairwise differences among individuals' preferences is characterized by a set of axioms. In the final part of the thesis, information aggregation situations described as in Condorcet jury model is studied in light of cognitive hierarchy approach to bounded rationality. Specifically, a laboratory experiment is run to test the theoretical predictions of the symmetric Bayesian Nash equilibrium concept. It is observed that behavior in lab is not correctly captured by this concept that assumes a strong notion of rationality and homogeneity among individuals' behaviors. To better describe the findings in the experiment, a novel model of cognitive hierarchy is developed and shown to perform better than both strong rationality approach and previous cognitive hierarchy models. This endogenous cognitive hierarchy model is compared theoretically to previous models of cognitive hierarchy and shown to improve in certain classes of games.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (140 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 14/EPXX/0066
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.