Three essays on trade and transfers: country heterogeneity, preferential treatment and habit formation

par Jean-Marc Malambwe Kilolo

Thèse de doctorat en Sciences Économiques

Sous la direction de Francis Bloch.

Soutenue en 2014

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

  • Titre traduit

    Trois essais en commerce international et les transferts: hétérogénéité entre pays, traitement préférentiel et formation d'habitudes


  • Résumé

    Ma thèse est un ensemble d’essais à la fois théoriques et empiriques sur les transferts internationaux et le commerce entre pays hétérogènes. Dans le premier essai, j’utilise le modèle de guerre tarifaire développé par Kennan and Riezman (1988) et montre qu’avec des fonctions d’utilité Stone-Geary, la maximisation du bien-être global conduit à une solution en coin qui correspond au libre-échange. La résolution de ce problème suggère également une autre solution qui, lorsque les pays sont asymétriques, est tel que le Sud applique un tarif alors que le Nord subventionne ses importations. Cette solution est toutefois rejetée puisqu’elle correspond, non pas à un maximum, mais plutôt à un point de selle. Les résultats de cette recherche mettent en lumière l’inefficacité des accords de Lomé et de Cotonou conclus entre les pays ACP et l’Union européenne qui accordent un accès préférentiel aux exportations des pays ACP sur le marché européen et qui, par ailleurs, permettent aux ACPs de maintenir leurs tarifs. Cette étude permet ainsi de comprendre la transition qui s’opère dans les traités ACP-UE d’un système de tarifs préférentiels vers des accords de partenariat économique, lesquels sont compatibles avec les règles de l’OMC. Dans le deuxième essai, je développe un modèle d’accord commercial entre deux pays hétérogènes (le Nord et le Sud) afin d’étudier l’effet d'un accord de libre-échange (ALE) sur le bien-être. Ces effets dépendent du type d’hétérogénéité considéré. Lorsque les fonctions d’offre sont suffisamment, le pays qui a des contraintes de capacité d’offre (CCO) – « le petit pays » – subit une perte de bien-être, contrairement à son partenaire dont le bien-être s’accroît. Dans ce cas précis, le petit pays ne ratifiera l’ALE que s’il reçoit un transfert compensatoire de son partenaire. Cependant, en présence d’une forte asymétrie de taille ou de suffisamment d’hétérogénéité dans les fonctions de demande, c’est le petit pays qui bénéfice de l’ALE, tandis que le grand pays subit une baisse de bien-être. Ainsi, le petit pays doit compenser le grand pays pour l’inciter à conclure l’ALE. Ce modèle permet de comprendre pourquoi les Accords de partenariat économique (APE) entre les pays ACP et l’UE prévoient une assistance technique et financière de l’UE aux ACP qui ont des CCOs. Par ailleurs, le test empirique avec les données ACP-UE montre que l’initiation des APEs intérimaires a un effet positif sur l’aide étrangère allouée par les pays de l’UE aux ACP lorsque l’hétérogénéité de l’offre est prise en compte dans le modèle. Enfin, dans le troisième essai, j’utilise un modèle d’échange pur à deux périodes, afin d’étudier les effets de l’aide internationale sur le bien-être en présence de formation d’habitudes. En supposant que le Nord effectue le transfert en période 1, je montre que l'effet de ce dernier sur les termes de l’échange en période 2 opère à travers le paramètre mesurant les habitudes. Ainsi, en l’absence de formation d’habitudes, le transfert n’entraîne pas de distorsion des prix relatifs et donc, il n’y a pas de paradoxe des transferts. L’existence de ce dernier dépend essentiellement de la croissance des dotations totales des deux biens; en effet, le paradoxe des transferts se produit lorsque la dotation totale du bien importé par le Nord (exporté par le Sud) augmente suffisamment plus que la dotation du bien qu’il exporte (importe). En outre, le modèle montre que l’impact du transfert sur les exportations est de courte durée, puisque l’effet d’habitudes diminue au fil du temps. Le test empirique réalisé à partir des données de l’aide internationale et des exportations françaises vers 32 pays ACP corrobore cette prédiction, puisque le transfert stimule les exportations françaises vers ces pays avec un retard d’une période. La contribution de cet article est de décrire le processus par lequel l’aide étrangère bénéficie aux pays donateurs à travers la formation des habitudes dans les pays récipiendaires de l’aide.


  • Résumé

    My dissertation is a theoretical and empirical study of international transfers and trade between heterogeneous countries. In the first essay, I use the trade war model developed by Kennan and Riezman (1988) with Stone-Geary preferences and show that free trade is the corner solution to the maximization of the global welfare. This maximization problem yields a candidate solution that corresponds to a tariff-subsidy combination where the South (the small country) applies a tariff against its imports, while the North (the large country) subsidies its imports when countries are asymmetric. This candidate solution is of course rejected as it corresponds to a saddle point. These findings shed light on the inefficiency of the unilateral privileged access that ACP countries enjoyed on the European market under the Lomé and the Cotonou agreements, while keeping their tariffs high. In addition, this paper explains the transition from such treaties to WTO-compatible economic partnership agreements. In the second essay, I develop a standard North-South trade agreement model between two heterogeneous countries. I find that the welfare effects of a free trade agreement (FTA) depends on the type of heterogeneity considered. In the presence of sufficient heterogeneity in the supply functions, the country experiencing supply-side constraints (SSCs) – “the small country” – is worse off, while the bigger is better off. In this case, the transfer flows from the large to the small country. However, when countries are sufficiently heterogeneous with respect to either size or demand functions, the small country is better off, while the large country is worse off. Thus, the small country must compensate the large country for the FTA to be incentive-compatible. This model provides an interesting explanation of the FTA between the ACP countries and the EU (Economic Partnership Agreements, EPAs). Indeed, the EPA provides for technical and financial assistance from the EU to the ACP to enable them to overcome the supply constraints. Testing this prediction with ACP-EU data, I find that the initiation of the interim EPA has a positive effect on foreign aid allocation decision when supply heterogeneity is taken into account. Finally, using a two-period pure exchange model of free trade, in the third essay, I study the welfare effects of foreign aid in the presence of habit formation. Assuming that the North makes a transfer only in the first period, I show that the terms-of-trade effect of the transfer in the second period operates through the habit parameter; in other words, in the absence of habit formation, the transfer does not distort relative prices and thus, there is no transfer paradox. I prove that its existence crucially depends on the growth of total endowments; actually, the transfer paradox occurs when the world endowment of the North's import (the South's export) good increases sufficiently more that of its export (import) good. Moreover, the model shows that the export-enhancing effect of the transfer is short-lived, since the habit formation effect decreases over time. Testing this claim with aid and trade data between France and 32 ACP countries, I find that only one period lagged transfer affects French exports. The contribution of this essay is to describe the process by which foreign aid benefits the donor country through the formation of habits in the recipient country for the good it exports.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 p.)
  • Annexes : Bibliographie : 86 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 17/EPXX/0028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.