Servir dans “le district le plus fascinant de Palestine” : les enjeux de la présence missionnaire britannique dans le district d’Hébron (1918-1939)

par Karène Sanchez Summerer

Thèse de doctorat en Religions et systèmes de pensée

Sous la direction de Bernard Heyberger.

Le président du jury était Jean-Paul Willaime.


  • Résumé

    Cette thèse propose une lecture des modalités de la présence missionnaire dans une ville de l’intérieur de la Palestine (Hébron) durant l’entre-deux-guerres, des liens entre autorités spirituelles protestantes et pouvoir colonial britannique en Palestine. Elle analyse la présence des missionnaires d’un point de vue religieux, politique et en situation de crise, en croisant des archives missionnaires, britanniques coloniales et sionistes, de corpus de documents normatifs et personnels. Hébron a occupé une place importante au coeur de la rhétorique missionnaire protestante (d’abord envers les juifs, puis envers les musulmans). Sur le terrain, les missionnaires ont coopéré avec les agents gouvernementaux dans le secteur sanitaire et en tant qu’agents et relais des autorités. Cette étude de cas analyse également le rôle et la position des missionnaires face à l’incompréhension et l’échec des Britanniques dans la gestion de deux crises majeures, celles des émeutes d’août 1929 qui aboutissent à un massacre d’une partie de la communauté juive d’Hébron et celle de la participation active des hébronites à la Grande révolte arabe contre les autorités mandataires en 1936-1939 qui met en difficulté l’administration civile et militaire britanniques durant plusieurs mois. La présence missionnaire à Hébron permet de comprendre les modalités, les enjeux et dans une certaine mesure l’échec des Britanniques en Palestine. A travers l’analyse de la culture impériale et missionnaire à Hébron, l’homogénéité de la présence britannique en Palestine et de ses réponses aux situations locales est interrogée

  • Titre traduit

    'The most existing District of Palestine' : British missionaries’ presence challenges in the Hebron district (1919-1939)


  • Résumé

    This PhD analyses the missionary presence in the Palestinian inner city of Hebron during the interwar period, the links between the Protestant spiritual authorities and the British colonial administrators. It investigates this presence from a religious and a political point of view, during two major political crises. It proposes an entangled history based on missionary, British colonial and Zionist archives, normative and personal documents. Hebron has been prominent in the Protestant missionary rhetoric towards the Jews and later towards Muslims. On the ground, missionaries cooperated with Government officials in the health sector and as authorities’ agents. This case study also brings to light the missionary analysis and reaction towards the British misunderstanding and mishandling of the situation during two major crisis: the riots of August 1929 (which lead to the massacre of the Hebron Jewish community) and of the Great Arab Revolt against the Mandate authorities in 1936-1939 (during which the Hebronites participated actively and resisted to the British civil and military administrations for several months). This PhD argues that the Missionary presence in Hebron enlightens the terms, the challenges, and to some extent the failure of the British faced in Palestine. Through this analysis of the ‘imperial and missionary cultures’ in Hebron, the homogeneity of the British presence in Palestine and its responses to local situations is discussed

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (492 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 459-492. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 14.30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.