Un groupe religieux à l'épreuve du parti politique : sécularisation de l'islamisme au Maroc, mouvement de l'unicité et de la réforme-Parti de la justice et du développement (1996-2011)

par Mohamed Fadil

Thèse de doctorat en Religions et systèmes de pensée

Sous la direction de Pierre-Jean Luizard et de Solange Lefebvre.

Le président du jury était Géraldine Mossière.


  • Résumé

    L'évolution de bon nombre d'organisations islamistes en partis politiques qui participent activement à la vie publique de leur pays serait l'indice d'une sécularisation de ces organisations. , animée par une conversion à la démocratie. Cette hypothèse fait penser à une expérience remarquablement similaire, que l'on trouve dans le monde chrétien occidental, soit l'évolution théorique et organisationnelle du christianisme politique qui a donné naissance, en réponse à un long parcours de révisions intellectuelles, à ce que l'on appelle aujourd'hui «la démocratie chrétienne». L'islamisme modéré serait-il en train d'évoluer vers une sécularisation et une conversion à la démocratie selon un mode similaire à celui qui a donné naissance aux partis démocrates-chrétiens en Occident ? il est question dans cette thèse de vérifier l'hypothèse susmentionnée dans un contexte bien précis. La recherche se limite à l'étude d'un groupe déterminé du paysage islamiste du Maroc (parti de la justice et du développement [PJD] et son mouvement de prédication religieuse mouvement de lunicité et de la réforme [MUR]. L'étude s'étend de 1996, date de naissance du PJD à 2011, date de son accession au pouvoir au maroc. Elle pose des questions bien précises portant sur le devenir du groupe religieux à l'épreuve du parti politique et, par-delà, celle du devenir du religieux à l'épreuve du politique au sein des modes de penser et d'agir de ce groupe. Le corpus d'analyse de la recherche est le fruit d'un travail de terrain réalisé lors de plusieurs séjours de recherche effectués au Maroc entre 2008 et 2014.

  • Titre traduit

    Religious group on the touchstone of the political party : secularization of islamism in Morocco


  • Résumé

    The evolution of many Islamist organizations into political parties that actively participate in the public life of their countries would indicate that these organizations are undergoing a process of secularization motivated by a sincere conversion to democracy. Islamism's hypothetical tendency towards secularization are conversion to democracy seems reminescent of a remarkably similar experience in the Christian West, namely the theoretical and organizational evolution of political Christianity, which gave birth to what is kwown today as "Christian democracy", in response to a long series of intellectual revisions. Might moderate Islamism be secularized and converted into into democracy in a mode similar to what gave a birth to Christian Democrat parties in the West ? In this thesis, the aforementioned hypothesis is verified in a very specific context. The scope of the study is limited to examining a particular group within the Moroccan Islamist landscape - the parti de la justice et du développement (PJD), as well as its sister outfit devoted to religious predication, the Mouvement de l'unicité et de la réforme (MUR). This period under consideration ranges from the birth of the PJD in 1996 to its coming to power in 2011. The study asks very specific questions concerning the fate of the religious movement in response to the challenges of the political party. Further still, it examines the challenging relation of religion and politics in the group's actual modes of thinking and acting. Its analytical corpus is the product of fieldwork research being done during numerous trips to Morocco from 2008 to 2014

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (522 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 498-522. Notes bibliogr. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 14.14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.