Dans l' entre-deux du deuil : vacillement des frontières et des identités autour d'un personnage singulier : l'imitatrice du défunt en pays Nawda (Togo)

par Mathilde Laîné

Thèse de doctorat en Religions et systèmes de pensée

Sous la direction de Odile Journet-Diallo.

Le président du jury était Michael Houseman.


  • Résumé

    L'importance et les singularités remarquables des rôles rituels confiés à l'imitatrice d'un défunt nawda (Nord-Togo) conduisent à réréexaminer les notions de deuil et d'ancestralisation par le prisme de ce personnage. Suivre les pas de l'imitatrice d'un défunt de sexe masculin - laquelle, en retour, sera par la suite imitée par une (autre) femme - permet d'entrevoir simultanément les destins croisés de l'homme et de la femme nawda, englobés dans une institution commune : celle de l'alliance matrimoniale. Dans ce temps et sur cette scène, jouée par l'imitatrice, de la «fabrication» de l'ancêtre (cet «entre-deuil» du deuil), s'opère un véritable vacillement des frontières et des identités (entre hommes et femmes, morts et vivants, alliés et parents), allant nde leur annulation à leur transgression. L'observation attentive des modalités de ces articulations, dont il est ici tenté de saisir la logique symbolique, amène à revisiter une série d'autres questions classiques en anthropologie : la distinction des sexes, la personne, le rituel et le théâtre, la symbolique du corps, de l'espace, et plus largement, du lien au territoire. Le manuscrit est accompagné d'un montage filmique

  • Titre traduit

    Of the grief of separation : uncertainty of identity and fluidity of boundaries as mbodied by a particular character : the impersonator of the deceased, among the nawda (Togo)


  • Résumé

    The importance and uniqueness of the ritual roles out by the impersonator of the deceased Nawda (North Togo) invites us to re-examine the notions of griel and of becoming an ancestor, from the perspective of this actor. Following in the footsteps of the impersonator of a deceased male - who will in turn be mimicked or mimed by a female actress - allows those present to, at the same time, observe the intertwining of the destinies of a male and female Nawda, submerge in the sameinstitution : that of matrimony. Within the time frame and the particular scenes of conjuring up the ancestors, as enacted by the performer, the participants in the grieving process can observe a veritable meltingof boundaries and of identities (that is, between man and woman: between the living and the dead; friends and family) leading to their dissolution and the transcendance of them. The attentive observation of the nuances of the impersonations (of wich we are engaged in the discovering the symbolic logic) leads us rethink a number of the classic questions of Anthropology, such as: the disctinction between sexes ; the realm of the ancestors and of the individual ; the relation between ritual an theatre ; plus the questions of the significance of the body and the space around it : and from a broader perspective, the links with the surrounding territories. The manuscript is accompanied by an assemblage of film material.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (325, 50 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 313-325. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 14.2 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.