Les fortifications du Ladakh, de l’Âge du Bronze à la perte d’indépendance (1683-1684 d. N. è. )

par Quentin Devers

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Alain Thote.

Le président du jury était Etienne de La Vaissière.


  • Résumé

    Cette étude est consacrée aux fortifications du Ladakh, de l’Âge du Bronze à la perte de son indépendance en 1683-1684. Fondée sur de vastes prospections qui ont permis de rassembler un corpus de deux-cent-quinze sites fortifiés, elle vise à établir un panorama des techniques de construction, à définir une typologie des fortifications et à en retracer l’évolution. Un deuxième volet est consacré à l’étude spatiale des vestiges, pour laquelle l’ensemble des sites archéologiques est pris en considération, notamment l’art rupestre, les sites funéraires, les vestiges bouddhiques (temples, chortens, statuaire lapidaire) et les ruines de villages. Un intérêt particulier est porté à l’identification des réseaux de routes anciens. Une évolution des dynamiques régionales est en outre esquissée, en combinant l’étude des vestiges avec une cartographie des textes anciens, principalement les chroniques du Ladakh. Le dernier volet de ce travail s’attache enfin à rassembler l’ensemble des éléments dégagés précédemment afin de compléter l’histoire connue du Ladakh

  • Titre traduit

    The fortifications of Ladakh, from Bronze Age to the loss of independence (1683-1684 AD)


  • Résumé

    This study is devoted to the fortifications of Ladakh, from the Bronze Age to the loss of its independence in 1683-1684. Based on extensive field surveys during which a corpus of two- hundred-and-fifteen fortified sites was gathered, this work aims at setting a panorama of construction techniques, at defining a typology of fortifications and at outlining their evolution. A second component is the spatial study of the remains, for which other types of archaeological sites are taken into account, including rock art, funerary sites, Buddhist remains (temples, chortens, rock sculpture) and ruined villages. A particular focus is brought on the identification of ancient route networks. Furthermore, an evolution of regional dynamics is delineated, by combining the study of the remains with a mapping of ancient texts, mainly the chronicles of Ladakh. The last component of this work brings together the various elements outlined previously in order to contribute to the known history of Ladakh

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (247, 133, 97 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 21-246. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 535 (1-3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 535 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.