Ecclesia alterius conditionis : la collégiale Notre-Dame de Saint-Omer jusqu’à la fin du XIIIe siècle : histoire et archives

par Jean-Charles Bédague

Thèse de doctorat en Etudes médiévales

Sous la direction de Laurent Morelle.

Le président du jury était Thérèse De Hemptinne.


  • Résumé

    En opérant dans le monastère mérovingien de Sithiu une division entre une communauté de moines et une communauté de chanoines, l’abbé Fridugise scellait, au début du IXe siècle, l’acte de naissance de deux établissements appelés à occuper une place majeure dans le paysage ecclésiastique du Nord de la France : l’abbaye de Saint-Bertin et la collégiale Notre-Dame de Saint-Omer. Si l’histoire de la première a été jusqu’à présent assez bien débroussaillée, celle de la seconde reste largement en friche. Grâce aux riches archives qu’elle nous a laissées, la collégiale de Saint-Omer constitue cependant un observatoire privilégié de l’organisation, du fonctionnement et des horizons d’une communauté de chanoines séculiers au Moyen Âge. Pour autant, par la place originale que lui confèrent ses origines, par la convoitise que suscite assez tôt sa richesse, et par le rapport très particulier qu’il entretient avec son passé, l’établissement n’a rien d’exemplaire – les chanoines en convenaient d’ailleurs eux-mêmes, qui, pour revendiquer son exemption de l’ordinaire, le qualifiaient à la fin du XIIIe siècle d’« ecclesia alterius conditionis ». Invitant à confronter les acquis récents de la recherche au témoignage des sources, l’enquête à laquelle se prête la collégiale audomaroise suppose non seulement la relecture de textes déjà connus et étudiés, mais aussi l’exploitation de documents en grande partie inédits, en particulier l’imposant fonds d’archives de l’église. C’est donc à un travail parallèle d’enquête historique et d’édition de textes que se livre cette thèse, qui met en lumière les origines et la construction, entre le IXe et le XIIIe siècle, de cet établissement singulier

  • Titre traduit

    Ecclesia alterius conditionis : the Collegiate Church of Our Lady of St. Omer until the End of the Thirteenth Century: History and Archive


  • Résumé

    In the early ninth century, Abbot Fridugisus divided the Merovingian monastery of Sithiu into a community of monks and a community of canons, thus giving birth to what would eventually become two of the major religious houses of northern France: the abbey of St. Bertin and the collegiate church of Our Lady of St. Omer. Whereas the history of the former is relatively well known, the latter still begs study. The many extant documents from the collegiate church of St. Omer make it possible to investigate the organisation, workings and outlook of a mediaeval community of canons secular. Yet the remarkable origin of their house, their much-coveted riches (accumulated from an early date) and their specific attitudes towards their own past made them an atypical community. They expressed this reality in their own words in the late thirteenth century, by claiming that an ecclesia alterius conditionis such as theirs should be exempt from episcopal authority. The present study reconsiders recent scholarship in the light of original source material, relying on texts previously edited and discussed but also on a wealth of unpublished documents, mainly from the church’s impressive archive. Comprising both an original historical narrative and a collection of primary sources, it sheds new light on the origins and development of this unusual community from the ninth to the thirteenth century

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (LXXX, 1540 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [XXIX]-LXXX. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 528 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.