L'aide militaire française dans la politique de défense de la Côte d’Ivoire de 1960 à 2002

par Louis Philippe Banga

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Nathalie Goedert et de Aka Kouamé.

Le président du jury était Simon-Pierre Ekanza.


  • Résumé

    L’éclatement de la guerre en Côte d’Ivoire le 19 septembre 2002 conduit à s’interroger sur le modèle de sécurité mis en place au lendemain des indépendances. L’incapacité de l’armée ivoirienne à défendre l’intégrité territoriale, la formation de ses hommes et son équipement ont été mis en question. Le fait que ces aspects de la défense ivoirienne soient les principaux objectifs des relations militaires que la Côte d’Ivoire entretient avec la France pose le problème de la coopération militaire franco-ivoirienne, de son utilité, de son efficacité. Cette étude, en se proposant d’aborder ce problème pose la question principale suivante : comment les autorités ivoiriennes se sont-elles servies de l’assistance militaire française dans leur mission de défense de la Côte d’Ivoire depuis son accession à l’indépendance jusqu’à la guerre de septembre 2002? Par cette question centrale, l’analyse vise le double objectif de faire comprendre la coopération militaire franco-ivoirienne et de montrer l’usage qu’en ont fait les responsables ivoiriens. Pour ce faire, elle met en exergue le contexte dans lequel a été décidée la coopération militaire entre ces deux pays et aborde ses modalités. Par ailleurs, elle définit les objectifs que se fixent les autorités ivoiriennes en matière de défense et, montre comment l’aide française leur a été utile dans la réalisation de leurs projets.

  • Titre traduit

    The french military aid in the Cote d’Ivoire defense policy from nineteen sixty to two thousand and two


  • Résumé

    The outbreak of the war on 19th September 202, drives us to wonder about the security policy settled the following days of its independence. The Ivorian army’s inability to fend the territorial integrity, its servicemen training and its equipment have been called into the question. The fact that those aspects of the Ivorian army are the principal aims of the military relationships between France and Cote d’Ivoire chooses to ask oneself about the cooperation between these two countries, its usefulness and its efficiency. This analysis broaching that subject rises the main following question: how was the French military support used by the Ivorian army authorities from its accession to independence till the September 2002’ war? From this central question our study aims at two objectives. On the one hand it sheds light on the French-ivorian cooperation and the use made of that partnership on the other hand. Therefore, it point’s up the historical context in which this military cooperation had been elaborated and also deals with its terms. Furthermore, this study defines the appointed aims that the Ivorian authorities intend to reach as far as defense is concerned, and shows the helpfulness of the French aid in their project achievement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (493 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 401-417. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de Recherches Africaines (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T-690
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 527
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 527 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.