Etude in vivo et in vitro du rétrovirus endogène gypsy chez Drosophila melanogaster

par Franck Touret

Thèse de doctorat en Systèmes intégrés, environnement, biodiversité

Sous la direction de Christophe Terzian.

Le président du jury était Bernard Mignotte.

Le jury était composé de Christophe Terzian, Bernard Mignotte, Jean-Luc Imler, Alain Pelisson, Cristina Vieira-Heddi.

  • Titre traduit

    In vivo and in vitro of the endogenous retrovirus gypsy in Drosophila melanogaster


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les rétrovirus endogènes sont le résultat d’infections successives des cellules germinales de leurs hôtes par des rétrovirus. Cette infection avec transmission mendélienne du génome rétroviral est nommée endogénisation et correspond à un processus encore peu connu Drosophila melanogaster constitue un modèle de choix pour comprendre ce processus grâce à la présence naturelle du rétrovirius endogène gypsy. Chez les individus permissifs ce rétrovirus est d’abord exprimé au niveau d’une couche de cellules somatiques, puis il est ensuite transféré dans l’oovocyte. Chez les individus restrictifs, cette expression est alors réduite par les piRNAs, générés par le locus flamenco et ciblant les ARNs transcrits de gypsy. Dans ce travail, nous avons démontré que la bactérie endosymbiotique Wolbachia était capable de réduire la transmission maternelle lorsqu’elle était présente en même temps que le rétrovirus gypsy dans l’ovocyte, et ce , indépendamment des piRNAs Wolbachia représente donc le facteur négatif limitant l’invasion du généome de l’hôte par gypsy. Nous avons aussi isolé, à partir d’une culture de cellules embryonnaires, une forme infectieuse de gypsy capable de former des partcicules virales indectieuses et d’oinfecter une autre lignée de cellules. Les mécanismes permettant de rester infectieux sont encore inconnus, mais ces résultats pourraient aider à mieux comprendre le processus générald’endogénisation des retrovirus. L’ensemble de ce travail décrit ainsi plus précisemment les relations intimes et l’équilibre entre un hôte, ses habitants et un rétrovirusendogène

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (145 p.-[32 f. de pl.])
  • Annexes : Bibliogr. p. 135-[144]. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2014 THSVT 1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.