The social content of visual experience

par Joulia Smortchkova

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Jacob.

Soutenue en 2014

à l'Ecole normale supérieure , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Institut Jean-Nicod (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie la perception sociale, c’est-à-dire la capacité à représenter visuellement des propriétés sociales. Les analyses proposées relèvent à la fois de la philosophie de la perception et des sciences de la cognition. Le premier but de ce travail est d'élaborer un cadre philosophique qui aide à mieux comprendre le phénomène de la perception sociale, en le réinscrivant dans le contexte des débats philosophiques récents portant sur les propriétés aptes à figurer dans le contenu de la perception. Une fois élaboré, ce cadre est mobilisé dans l’étude de trois sortes de perception sociale : la perception des actions dirigées vers un but, la perception des agents et la perception des états émotionnels, qui sont des cas de perception de propriétés de haut niveau. De l'analyse de ces cas émerge une thèse qui dépasse l’opposition entre la thèse suivant laquelle les états mentaux sont perçus, et la thèse suivant laquelle seules les propriétés sensorielles de bas niveau sont perçues : certaines propriétés sociales peuvent être perçues, sans que cela implique qu'elles soient conceptualisées.


  • Résumé

    This thesis investigates social perception, i. E. The ability to visually represent social properties, at the intersection between philosophy of perception and empirical studies in cognitive science. The primary goal of the thesis is to construct a philosophical framework which enables a better understanding of social perception by placing it within the context of recent philosophical debates concerning the properties that are admissible into perceptual content. This conceptual framework is then applied to the examination of three case studies of social perception: perception of goal-directed actions, perception of agents, and perception of emotional states. Going beyond the opposition between those theories according to which mental states are perceived and those which hold that only low-level perceptual properties are perceived, this thesis defends an intermediary position: certain high-level social properties can be perceived without being conceptualized as such.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-256. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?