Contextes éducatifs et inégalités scolaires

par Son Thierry Ly

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Éric Maurin et de Patrick Weil.

Soutenue le 06-12-2014

à Paris, Ecole normale supérieure , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Paris-Jourdan Sciences Economiques (laboratoire) .


  • Résumé

    Il existe aujourd'hui d'énormes inégalités d'accès aux filières d'élite du système éducatif français entre enfants d'origine sociale et géographique différente. une toute petite partie des familles, concentrées dans une minorité de lycées, s'accapare l'essentiel des positions scolaires donnant accès aux élites sociales et intellectuelles. au-delà de ces constats aujourd'hui relativement bien établis, se pose la question des politiques publiques susceptibles de réduire ces inégalités et d'élargir la base sociale et géographique de recrutement des élites en france. autant la littérature abonde de constats alarmants sur la fermeture sociale des élites françaises, autant elle est pauvre en diagnostic empiriquement étayée sur le type de politique qui serait susceptible d'en ouvrir l'accès. est-il à portée de politiques publiques réalistes d'améliorer la fluidité sociale dans un pays comme la france ou bien la reproduction des élites représente-t-elle une contradiction au coeur des sociétés démocratiques modernes ?sans s'arrêter au constat fataliste du maintien voire de l'aggravation de la reproduction sociale des élites en france, cette thèse propose grâce à la collecte de données empiriques inédites de repérer scientifiquement les facteurs institutionnels et sociaux qui, à différents niveaux du système éducatif, déterminent les inégalités sociales d'accès aux filières d'élite. la richesse de ce matériel empirique nous permettra par la même occasion de concevoir les politiques publiques qui peuvent modifier le cours des choses de manière réaliste, en utilisant la marge d'action que possède encore le système éducatif pour diminuer la reproduction sociale des élites malgré les inégalités économiques qui caractérisent notre société.

  • Titre traduit

    Educational contexts and school inequalities


  • Résumé

    Educational inequalities result not only from individual but also environmental factors.School institutions themselves create a large diversity of contexts, whose causes and effects have raised a deep interest in social sciences. In contrast to family factors, schooling conditions (schools, classes, tracks and majors, teachers, etc.) stem from administrative rules that are controlled by public authorities. As such, understanding their role in students' outcomes may help designing efficient policy levers for mitigating school inequalities. Using very unique datasets, I implement natural experiment approaches to shed new light on debates regarding the role of educational contexts on students' achievement and school inequalities, and to formulate insightful policy recommendations. Three independent research papers are contained in this thesis. The first paper investigates the link between how male-dominated a field is, and gender bias against women in this field. Contrary to expectations, I show that evaluation is biased in favor of females in more male-dominated subjects (e.g. math, philosophy) and in favor of males in more female-dominated subjects (e.g. literature, biology). The second paper examines the effect of classmates' characteristics on students' achievement in high school, and reveals the importance of keeping some peers during school transitions. The last paper evaluates the effects of new public school openings and emphasizes the role of public school proximity in the choice between the private and the public sector, a major driving force behind the large inequalities of schooling conditions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.