Femmes et éducation en Espagne à l'aube des temps modernes (1454 - fin des années 1520)

par Cécile Codet

Thèse de doctorat en Études hispaniques

Sous la direction de Carlos Heusch.


  • Résumé

    La littérature didactique spécifiquement destinée aux femmes a connu un traitement paradoxal dans les travaux universitaires : délaissée du fait de son manque supposé d’intérêt littéraire, on a pourtant tendance à lui prêter un important pouvoir normatif. Nous nous proposons donc, dans notre travail de thèse, d’aller au-delà de cet apparent paradoxe, en analysant un corpus composé d’une vingtaine de textes de genres distincts, mais qui ont en commun, au-delà des données historiques et géographiques, d’avoir cherché à éduquer, instruire ou édifier la gent féminine. Pour atteindre ces objectifs pédagogiques, leurs auteurs mettent en place des stratégies discursives qu’il est nécessaire d’étudier. Ainsi s’expriment les nuances et les contradictions d’un enseignement qui n’est nullement uniforme, chacun transmettant, en fonction de ses opinions, des circonstances de la publication de son ouvrage, etc., un message qui lui est propre. Dès lors, il ne faudrait pas considérer ces textes comme autant d’expressions d’une seule et unique idéologie qui s’imposerait aux femmes, dans la mesure où l’unité même de cette idéologie est fortement remise en question. En outre, les femmes auxquelles ils sont destinés peuvent adopter, vis-à-vis d’eux, des attitudes qui sont parfois fort différentes de celles qu’avaient imaginées leurs auteurs. Ainsi, la littérature didactique peut devenir l’instrument de jeux de pouvoir et de luttes d’influence où auteurs et destinataires poursuivent des fins parfois bien éloignées de l’enseignement. Notre travail de thèse vise donc à mieux connaître, dans toutes ses richesses et ses ambigüités, un corpus qui s’offre à de multiples lectures.

  • Titre traduit

    Women and education in Spain at the dawn of Modern Times (1454-end of the 1520’s)


  • Résumé

    The didactic literature specifically dedicated to women has been analyzed in a very paradoxical way by scholars: neglected because it is allegedly deprived of literary interest, its normative force tends, on the contrary, to be overvalued. In this work, we mean to go further than this apparent paradox, analyzing a corpus of twenty texts of various literary genres, whose common point is, apart from historical and geographical data, to look for educating, instructing or edifying women. In order to achieve those pedagogical aims, the authors implement discursive strategies that we have to study. By doing so they reveal the nuances and contradictions of a teaching that is far from being uniform, in so far as each author transmit, depending on his opinions, the circumstances of the publication of his work, etc., a message of his own. Therefore, we don’t have to consider these texts as so many expressions of a single and unique ideology which would be imposed to women, inasmuch as the very coherence of this ideology can be questioned. Moreover, the women to which the works we are going to study are destined can adopt, towards them, some attitudes that are very different from those imagined by their authors. Thus, didactic literature can become an instrument in power games and struggles in which education is very far from being the only preoccupation of the authors or their dedicatees. Our work aims at a better knowledge of all the richness and ambiguities of this corpus, in order to show that it could be read in very different perspectives.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (770 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Histoire et archéologie des mondes chrétiens et musumans médiévaux (France).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 14-23
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.