Matter and Explanation. On Aristotle's Metaphysics Book H

par Simone Giuseppe Seminara

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre-Marie Morel et de Riccardo Chiaradonna.

  • Titre traduit

    Matière et Explication. Sur le livre Η de la Métaphysique d'Aristote


  • Résumé

    Le titre de ma thèse est “Matter and Explanation. On Aristotle's Metaphysics Book Η”. Le but de cette recherche est de montrer la profonde unité argumentative du livre H (livre VIII), considéré habituellement comme un ensemble d'appendices au livre livre Z, qui le précède. Dans mon travail, conformément à la tendance dominante dans la littérature spécialisée des dernières années, je pars de l'indication donnée par M. Burnyeat dans “A Map of Metaphysics Ζ” (2001). D’après Burnyeat, H achèverait l'analyse de Z en développant le nouveau point de départ dans l'étude sur la substance établi dans le chapitre Z17. Dans ce texte, on considère la substance comme « principe et cause » et, par conséquent, on recherche « la cause pour laquelle la matière est quelque chose ». Cette indication a été utilisée jusqu'à présent pour voir en H l'endroit où ce principe serait appliqué. H aurait ainsi un rôle didactique, explicitant le principe méthodologique établi en Z17. Dans mon travail, je vise à montrer que l’attitude d’Aristote à propos de la notion de substance ne se borne pas, dans le livre H, à une simple synthèse exposant des résultats préalablement acquis. J’estime, au contraire, qu’il procède à une révision profonde du statut de substantialité qui est celui de la matière, c'est-à-dire du sujet ontologique, dont il s’agit alors d’expliquer l'organisation. Cette révision concerne les critères de référence, utilisés dans Z, qui avaient différemment contribué à imposer une lecture déflationniste de la notion de ὕλη. Dans H, au contraire, la matière est abordée en tant que sujet physique sous-jacent aux changements et à travers son rôle dispositionnel à l'intérieur des composées biologiques. Cette perspective de recherche s'accomplit en H6, où Aristote montre la supériorité explicative de son hylémorphisme par rapport à la doctrine platonicienne des Idées.


  • Résumé

    The main aim of my work – “Matter and Explanation. On Aristotle's Metaphysics Book Η” – is to show the argumentative unity of Book Η (VIII), which has been usually regarded as a mere collection of appendices to the previous Book Ζ. In my thesis I take on the main suggestion provided by M. Burnyeat in “A Map of Metaphysics Ζ” (2001). According to Burnyeat, Η accomplishes the enquiry of Ζ by developing Ζ17's fresh start into the analysis of sensible substances. Starting from Ζ17, Aristotle regards the notion of substance in its explanatory role as “principle and cause” and, as a consequence, he searches for “the cause by reason of which a certain matter is some definite thing”. Burnyeat's suggestion has been so far followed in order to look at Η as at that place where this search is accomplished. Thus, Η would play a didactical-expository role. In my work I aim at showing how in Book Η Aristotle does not confine himself to a mere exposition of the previous outcomes. By contrast, he provides a deep revision of the status of matter's substancehood. Namely of that ontological subject whose organization must be explained. Such a revision concerns those criteria, which in Book Ζ have provided a deflationary reading of the notion of ὕλη. On the contrary, in Η matter is read as subject of physical changes and in its dispositional role within the biological wholes. Such a framework is accomplished in Η6, where Aristotle shows the explanatory primacy of his own hylomorphism over the Platonic Doctrine of Forms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.