Les compétences interculturelles dans les coopérations universitaires franco-allemandes. Une étude empirique sur le déroulement exemplaire de projets bilatéraux

par Anna Schumacher

Thèse de doctorat en Histoire des Idées

Sous la direction de Dominique de Courcelles.

Le président du jury était Irène Mittelberg.

Le jury était composé de Dominique de Courcelles, Irène Mittelberg, Anne Lagny, Angelica Rieger.

Les rapporteurs étaient Irène Mittelberg, Anne Lagny.


  • Résumé

    Au cours de ces dernières années, le concept des compétences interculturelles s'est institué comme un mot-clé important. Que ce soit dans le champ de la formation scolaire, universitaire ou dans le domaine de la formation continue des employés dans les entreprises : les compétences interculturelles sont souvent décrites comme compétences clés du XXIe siècle. Au regard d’une mondialisation croissante et de l'expansion des marchés mondiaux sur les régions asiatique et sud-américaine, les pays voisins européens peuvent quelque fois tomber dans l’oubli dans les discours sur l’interculturalité. L’ouvrage présent met l’accent notamment sur la France et l’Allemagne. Au regard du dialogue et de l’échange franco-allemand, nous observons que celui-ci est parfois rendu compliqué par des divergences culturelles. La présente étude vise à analyser également sous forme d’une vaste étude empirique, comment et dans quelles mesures les compétences interculturelles influencent les coopérations universitaires entre la France et l’Allemagne.L’étude empirique a été réalisée sous forme d’une enquête en ligne avec 1131 participants. Le groupe cible se composait des groupes suivants : étudiants, doctorants, professeurs et chercheurs ainsi que les employés (Services des Relations Internationales) des universités et grandes écoles françaises et allemandes.L’évaluation des données a révélé des résultats très informatifs sur l’état actuel des relations universitaires entre la France et l’Allemagne. Les multiples analyses des questions ont illustré des faits très positifs, comme par exemple, l’intérêt mutuel des Français et Allemands concernant les relations franco-allemandes, ou des aspects négatifs, comme le taux de malentendus en contexte franco-allemand.Les résultats de l’étude offrent des points de départ, à partir desquels pourrait être obtenue une amélioration des relations universitaires franco-allemands et des compétences interculturelles en contexte franco-allemand.

  • Titre traduit

    Intercultural competence in Franco-German university cooperations. An empirical study on the development of bilateral projects


  • Résumé

    During the last years, the concept of intercultural competence has developed into becoming a very important key term. Whether it is in the area of education at school or at university, or in the area of professional training of employees in international companies: intercultural competence is often described as key term of the 21st century.Given the advancing globalization and the expansion of international markets towards Asian and South-American regions, our European neighbours may sometimes be left aside in discussions about interculturality. The present thesis focuses on the following two countries: France and Germany. With regard to the Franco-German dialogue and exchange, we observe that these two aspects are sometimes complicated by cultural differences. The present empirical study will analyze in which way and to which extend intercultural competence influences the relations between French and German universities.The empirical study has been conducted as an online survey with 1131 participants. The target group consisted of the following groups: students, doctoral candidates, professors and researchers as well as employees of French and German universities and grandes écoles.The evaluation of the data reveals very significant results with regard to the status quo of the relations between French and German universities. The multiple analyses showed positive aspects, for example a very high mutual interest of the French and Germans for the Franco-German relations, as well as negative aspects, such as a very high rate of intercultural misapprehensions in the Franco-German context.The results of the study offer a basis from which an improvement of the cooperation between French and German universities and intercultural competence in the Franco-German context could be accomplished.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.