Le burn out des personnels de santé : Le cas de la prise en charge de la maladie d'Alzheimer

par Philippe Zawieja

Thèse de doctorat en Sciences et génie des activités à risques

Sous la direction de Franck Guarnieri.

Le président du jury était Annick Ancelin Bourguignon.

Le jury était composé de Franck Guarnieri, Linda Benattar, Jean-Pierre Neveu.

Les rapporteurs étaient Annick Ancelin Bourguignon, Marc Loriol.


  • Résumé

    Cette thèse, menée à partir de données recueillies auprès de 2 602 soignants professionnels prenant en charge des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, explore le lien entre burn out et identité. Articulant psychanalyse et sociologie, cette recherche montre que le burn out, en affectant plusieurs facettes de l'identité du soignant, ne représente que l'un des destins possibles d'une variété d'entités de fatigue parfois spécifiques à l'alzheimerologie, dont elle dresse une typologie. Elle met en lumière la présence, dans ce groupe professionnel, d'une idéologie sacrificielle latente, capable d'activer des mécanismes et processus relevant du narcissisme moral, en transformant certains éléments du contexte organisationnel en souffrance, et dont le double effet paradoxal est de renforcer la position sacrificielle précisément pour la rendre plus tolérable. Au passage, pour décrire ce cycle de la fatigue reliant impact psychiques et identité du groupe, cette thèse propose le concept d'exhaustopoïèse, défini comme un processus subjectif et intégratif de ressenti, d'appropriation, de détournement et de reconstruction de la fatigue, dont le burn out est le produit, érigé en élément de l'identité, donc socialement adressé.

  • Titre traduit

    Careproviders' Burnout : The example of Alzheimer's disease management


  • Résumé

    This thesis, using data collected from 2,602 professional caregivers of patients with Alzheimer's disease, explores the relationship between burnout and identity. Articulating psychoanalysis and sociology, this research shows that burnout, while affecting many aspects of the caregiver's identity, is only one of the possible fates of a variety of fatigue entities, that are sometimes specific to alzheimerology. This research draws up a typology of these fatigue entities. It highlights the presence, in this occupational group, of a latent, sacrificial ideology able of activating mechanisms and processes related to moral narcissism, by altering elements from the organizational context in suffering, whose paradoxical dual effect leads to strengthen the sacrificial position precisely to make it more tolerable. By the way, to describe this cycle fatigue linking psychological impact and group identity, this thesis suggests the concept of exhaustopoiesis, defined as a subjective and integrative process of feeling, appropriating, deviating and rebuilding fatigue– arising from which burnout is set up as a socially addressed part of the identity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?