Barbès, Château-Rouge, Goutte d’Or. Ailleurs commence ici : anthropologie d’un espace d’altérité dans Paris

par Maria Anita Palumbo

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Michel Agier.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Le lieu parisien à la géographie variable qui prend les noms de Barbès-La Goutte d´Or-Château Rouge est historiquement un quartier populaire et d´immigration, où la vie de tous le jours combine aujourd’hui densité et diversité de population qui en font un des lieux « cosmopolites » de Paris. Des pratiques de la rue étranges et étrangères y prennent place dans l´espace public, en caractérisant l´atmosphère générale qui fait sentir, autant les habitants que les passants, dans un « ailleurs ». Ce quartier est, en effet, une centralité commerciale africaine en Europe. Si les média insistent à le portraire comme l´exception parisienne, en consolidant ainsi le stigmate d´un quartier dangereux, une « zone de non-droit » dans la capitale, la Politique de la Ville travaille ce quartier depuis les années 80. Ma recherche prend comme objet d´étude ce quartier sous différents points de vue pour analyser comment, dans le passé et aujourd’hui, il se construit et fonctionne comme un espace d´altérité dans/de Paris. Suivant les exigences d´une monographie urbaine contemporaine, qui conserve l´unité de lieu comme unité d´objet et non pas comme périmètre d´investigation, mon enquête ethnographique dépasse largement les frontières spatiales et administrative du quartier. Des habitants au discours politique, de l´espace concret du quartier à son double médiatique, de l’observation de la transformation en cours aux projections véhiculée par les projets de rénovation, je propose une analyse des différentes scènes sociales, situées à diverses échelles, qui font exister ce lieu de la ville et qui le produisent en tant qu´espace entre Paris et son contraire, entre l´ici et là-bas, entre le connu et l´inconnu. En empruntant un strabisme nécessaire à l´anthropologue urbain d´aujourd’hui, j´observe cet objet sous une double perspective : d’une part celle du quotidien de ce quartier : dans l'épaisseur de cet espace en marge du centre ville, quelle urbanité se développe-t-elle ? Quel est le faire-ville de Barbès ? De l’autre je questionne le rôle de ce quartier dans l´économie globale parisienne. Comment Barbès habite Paris ? Comment Paris habite Barbès ? Ce travail se veut une contribution à l’analyse de la relation entre ville (spatialité) et altérité en se questionnât sur le rôle, dans les villes contemporaines, d´« espaces de l´ailleurs » où se joue une urbanité différente, qui souvent déjoue les règles dominantes du vivre en société, ou, tout du moins, en montre le dégrée de conventionalité.

  • Titre traduit

    Barbès, Château-Rouge, Goutte d’Or. Elsewhere starts here : anthropology of a space of alterity in Paris


  • Résumé

    The Parisian area of Barbès-La Goutte d'Or-Château Rouge is historically a working class and immigrant area, where present day life combines density and diversity of population and uses, which makes it one of the most cosmopolitan areas of Paris. Public space here is characterized by an atmosphere that makes the inhabitants as well as the visitors feel elsewhere. This area works as a centre of african commercial activities in Europe. Contrary to the media's stigmatic portrayal of this area as an exception in Paris, projrcting it as a dangerous and lawless neighborhood in the capital, the Public Urban Policies have actually been investing in this area since the 80s. My research investigates this area from different points of view to analyse how in the past and present it is produced and operates as a "space of otherness" into/of Paris. Following the requirements of a contemporary urban monographic ethnography which preserves the unity of place as a unit of object and not as the limits of the area of investigation, my ethnography goes far beyond the spatial and administrative boundaries of the district. I propose an analysis of different "social scenes" including the inhabitants points of view to the political discourse, the concrete space to its mediatic mirror, the observation of the on-going transformation to the analysis of urban planning and their future projections. These set of analyses are located at various scales that contribute into the production of this part of the city and produce it as an area between Paris and its opposite, between here and there, between the known and the unknown. By putting in practice the strabismus necessary in doing urban anthropology today, I scrutinise the subject in a double perspective: on one hand describing daily life in this district; in the multilayered marginal space of the city-centre, what kind of urbanity develops? What is the specificity of "city-making of Barbès? I also question the role of this area in the Paris global economy. How Barbès inhabits Paris? How Paris inhabits Barbès? This thesis contributes to the analysis of the relationship between city (spatiality) and otherness. It also questions the present day role and status of such spaces of elsewhere in contemporary cities, in which a different urbanity is developed and which often thwarts the dominant reules of urban society or at least exhibit their conventionality?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (425 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 404-425

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.