La route des entrepreneurs : Italie-Roumanie : anthropologie d'une mobilité économique depuis les années 80

par Michele Coletto

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale

Sous la direction de Jean Boutier et de Valeria Siniscalchi.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les enjeux concernant le processus de delocalisation vers la roumanie des petites et moyennes entreprises (pme) du nord-est de l'italie, inscrits dans un contexte economique global, montrent les relations multiples et enchevetrees qui s'etablissent entre l'italie et la roumanie. En 2005, selon les recherches du centre etranger de la chambre de commerce de la venetie, il y avait 1641 entreprises italiennes – dont 501 venitiennes – implantees dans la ville de timisoara. Il s'agit d'un phenomene relativement atypique sur le plan historique et economique. En effet, la migration italienne en roumanie n'est pas nouvelle et trouve des fondements des le xixe siecle. Si elle etait au debut constituee par des travailleurs peu specialises et des paysans partant vers la roumanie dans un contexte general de forte emigration italienne, on peut en revanche constater, notamment depuis 1989, avec l'effondrement du bloc communiste et la transition roumaine vers l'economie de marche, une mutation nouvelle de ce flux, avec de plus en plus d'entrepreneurs qui s'installent en roumanie. Le thème du processus économique de l'internationalisation des PME italiennes en Roumanie touche un ensemble complexe de problèmatiques qui s'enchaînent : de l'immigration aux enjeux internationaux du marché du travail jusqu'aux problématiques de la gouvernance.

  • Titre traduit

    The path of entrepreneurs : Italy-Romania : anthropology of an economic mobility since the 1980's


  • Résumé

    Issues related to the relocation process of small - and medium-sized businesses to Romania from the north-east of Italy, situated within a global economic context, show multiple intertwined relationships that are established between Italy and Romania. In 2005, according to research done by the Venice Chamber of commerce, 1641 Italian businesses - including 501 Venitian - exist in the Romanian city of Timisoara. This is evidence of a relatively atypical historical and economic phenomenon. Italian migration to Romania is not new, and began in the 19th century. However, at the beginning, this migration consisted of unskilled workers and laborers who left the for Romania during a period of great Italian emigration. In contrast, more recently, especially since 1989 with the dissoluton of the Soviet bloc and the Romanian transition toward a market economy, there has been a transformation of these human flows with increasing numbers of entrepreneurs settling in Romania. The economic process of the internationalization of small - and medium-sized businesses is related to a complex group of influences: immigration, international issues of the employment market, as well as phenomena related to governance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 338-350

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.