L’Etat sourcier : anthropologie politique de l’hydraulique rurale au Sénégal

par Veronica Gomez-Temesio

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Giorgio Blundo.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Comment fonctionne l’État au Sénégal ? Ce travail répond à cette question à travers une ethnographie de l’accès à l’eau basée principalement dans la région centre du pays et, plus particulièrement, dans la région administrative de Kaolack. L’accès aux ressources naturelles comme porte d’entrée vers l’organisation sociale et politique d’un espace constitue aujourd’hui un classique de la démarche anthropologique. De même, les chercheurs travaillant sur les droits fonciers sont souvent partis des conflits entre les hommes au sujet de la terre pour explorer les répertoires locaux d’appartenance, de légitimité politique et d’autorité publique sur lesquels se fondent les sociétés locales. Je revisite ici cette posture en troquant la terre contre l’eau et en ouvrant les frontières de la recherche : de la société villageoise à la figure de l’État. Mon travail interroge ainsi sur le processus de formation de l’État au carrefour de l’anthropologie politique, de l’anthropologie juridique et de l’anthropologie du développement. Le forage hydraulique constitue aujourd’hui l’un des moyens principaux au travers duquel les citoyens des régions rurales du pays accèdent à l’eau potable. Ma recherche s’organise autour des dysfonctionnements techniques que connaît ce type d’installation. Cette « entrée par la panne » me permet de questionner les processus au travers desquels se négocient et se construisent autorité publique et légitimité politique dans un espace donné. Observer la (non) circulation de l’eau permet de questionner ainsi les multiples registres normatifs – formels ou informels – qui définissent l’action publique au Sénégal. Dans ce sens, le forage apparaît comme un lieu de l’État et pour l’État. À ce dernier, le forage permet de se construire et de se reproduire sur son territoire. Au chercheur, il permet de répondre aux questions : comment penser l’État ?


  • Résumé

    How does the State work in Senegal? Drawing on ethnographic data collected in Kaolack rural region, my research addresses this question by focusing on water access rights. Studying the natural resources property rights has now become a classic way for anthropologists to question social and political organisations on the ground. Indeed, land conflicts have allowed scholars to explore local norms of belonging, political legitimacy and public authoprity in rural communities. In this work, I revisit this approach by trading land for water and by widening borders: beyond the study of rural societies, my research focuses on the State. My work addresses State building process at the crossroads of political anthropology, legal anthropology and development studies. Today motorized boreholes constitute the principal means by which citizens access drinkable water in rural areas. My fieldwork explored borehole's breakdown and the conflicts the provoked to understand how political legitimacy and public authority are produced. Observing water (non) circulation in a social field allowed me to question the multiple norms - might they be formal or iinformal - which define public action in Kaolack communities. In this sense, a borehole constitutes a place of the State and for the State. Through boreholes, the Senegalese State builds and reproduces itself on the national territory. Through boreholes, researchers can answer the following questions: how can we think the State and how does it work in Senegal.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (358 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 319-332

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.