Maestros de Oaxaca : ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique

par Julie Métais

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Alban Bensa et de Patricia Martin.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université de Montréal .


  • Résumé

    Cette thèse propose une analyse des liens entre enseignants, populations locales et État au sein d’une configuration locale mexicaine, Oaxaca. Les « maestros », opérateurs privilégiés de la médiation politique, membres d’un syndicat qui constitue un contre-pouvoir important face au gouvernement local, relais historiques de l’État via l’institution scolaire, occupent une position spécifique et ambivalente au sein de la configuration politique mexicaine. Du plantón aux écoles, des festivités culturelles locales aux instances municipales coutumières, ils se situent au cœur de l’actualité des négociations et déclinaisons contemporaines de la « modernité » politique. Croisant les travaux de l’anthropologie et de la science politique, cette recherche s’attache aux lieux et à la trame concrète des relations politiques qui impliquent ces maestros, elle en explore les articulations et les imbrications, entre espaces syndicaux et villageois, mouvements indiens et sphère éducative. Cette contribution apporte donc un éclairage empirique, historique et critique sur la médiation et la politique contestataire au Mexique. Elle sonde les reconfigurations des canaux qui lient l’État et la population, s’intéresse aux processus de redéfinition des contours de la nation et de la citoyenneté à l’heure du néolibéralisme et du multiculturalisme. Liant exigence théorique et souci épistémologique, l’écriture de cette thèse, nourrie d’un important socle ethnographique, donne accès à des aspects inédits des réalités sociales et politiques en question. Cette contribution constitue ainsi un apport aux travaux sur l’État et les dimensions culturelles du politique.

  • Titre traduit

    Maestros of Oaxaca : post-exotic ethnography of local political practices and spaces in Mexico


  • Résumé

    This thesis proposes an analysis of the links between teachers, local populations, and the State within the local context of Oaxaca, Mexico. The "maestros", privilieged operators of political mediation, members of a union that represents an important opposition to local government, historical carriers of the State via the school system, occupy a specific and ambivalent position within the Mexican political configuration. From the plantón to the schools, from local cutltural festivals to municipal issues, they are situated at the heart of contemporary negotiations and declinations of political "modernity". Through an approach that combines anthropology and political science, this research attaches itself to the places and the concrete framework of political relationships that engage these maestros, it explores the articulations and implications between union spaces and villages, Indian movements and education. This contribution sheds an empirical, historical, and critical light on mediation and contentious politics in Mexico. It examines the reconfiguration of the channels that join the State with the population, and is interested in the process of the redefinition of the contours of the nation and citizenship during the time of neoliberalism and multiculturalism. Linking theoretical rigor and epistemological concern, the writing of this thesis contributes to ethnographic knowledge and gives access to new aspects of thesocial and political realities being studied. This research also contributes to work on the cultural and political dimensions of the State.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (380 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.