Conflit ivoirien et identité politique des jeunes ruraux en pays Agni

par Koffi Noël Kouassi

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Michel Agier et de N'Guessan François Kouakou.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS en cotutelle avec Bouaké, Université Alassane Ouattara .


  • Résumé

    Cette étude sur la mobilisation des jeunes dans le département de Bettié, à l’Est de la Côte d’Ivoire, est une contribution à l’analyse et à l’interprétation des spécificités socio-régionales de l’engagement des jeunes dans le contexte du conflit militaro-politique (septembre 2002-avril 2011). Ainsi, à partir de situations de mobilisation, moins violentes et éloignées des champs d’affrontements armés, la thèse analyse comment la participation des jeunes ruraux à un comité d’autodéfense participe à la construction d’une identité distinctive des jeunes en milieu rural agni. La production des données de l’étude a largement bénéficié d’un travail collaboratif dans le cadre du programme de recherche sur les Transformations des Guerres. Les entretiens menés avec des jeunes barragistes, des jeunes non barragistes indifféremment de leur appartenance ethnique, des cadres et fonctionnaires ressortissants des localités d’étude, des autorités administratives locales, des politiciens et élus locaux et, des membres du pouvoir coutumier ont permis de reconstruire le dispositif de mobilisation des jeunes en 2002, son fonctionnement et les différentes formes de violences qui lui ont été associées. L’identité politique des mobilisés prend son sens en référence aux inégalités sociales induites par les problèmes politiques autour du pouvoir coutumier, l’économie agricole locale fortement marquée par l’hévéaculture, et l’institution du tutorat.

  • Titre traduit

    Ivorian conflict and young rurals' political identity in Agni country


  • Résumé

    This study on young people mobilization in Bettié department, in the East of the Ivory Coast, is a contribution to the analysis and the interpretation of socio-regional specificities of the engagement of the young people in the political conflict (september 2002-April 2011). Thus, from situations of mobilization, less violent and far away from armed confrontations fields, the thesis analyzes how the participation of rural young people at a self-defense committee takes part in the construction of a distinctive identity of the young people in rural medium agni. The data production largely profited from a collaborative work within the framework of the research program on "Wars transformations". Talks carried out with young roadblock keepers, young people non roadblock keepers indifferntly of their ethnic membership, executive and civil servant amenable to the localities of study, local administrative authorities, politicians and local councilors and, members of the customary power made it possible to rebuild the device of young people mobilization in 2002, its operation and the various forms of violence which were associated to it. The political identity of mobilized takes its direction in refernce to the social inequalities induced by the political problems around the usual capacity, the local agricultural economics strongly marked by hevea, and the tutorat institution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xxii-308 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.274-301

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.