Protéger, éduquer, exclure : anthropologie de l’enfance et de la parentalité roms en Italie

par Alice Sophie Sarcinelli

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie

Sous la direction de Didier Fassin.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse interroge la question de l’enfance et de la parentalité roms telle qu’elle se pose dans la société italienne contemporaine à travers une ethnographie des campements roms milanais, de l’espace public et des politiques locales, et par le biais d’une démarche sociohistorique. Le travail de terrain réalisé entre 2009 et 2012 a permis de saisir comment le débat autour de l’enfance et de la parentalité roms se construisent, quelles visions concurrentielles sur l’enfance et sur la parentalité il convoque et quelles actions, quelles mesures politiques et quelles mobilisations il déclenche. L’enquête a notamment mis en lumière les mécanismes de production intellectuelle, morale et politique des figures de l’enfant et du parent roms, ainsi que les effets des catégorisations sur les individus concernés, et les formes d’opposition et de réappropriation de ces derniers. L’imbrication du politique et du moral au niveau de l’espace public et politique, comme au niveau de la vie intime des familles, permet de saisir d’une façon plus fine le processus d’exclusion et d’éducation dont les minorités roms sont la cible. Proposant une anthropologie politique et morale de l’enfance et de la parentalité, cette thèse constitue un apport méthodologique à l’anthropologie de l’enfance, un apport critique au champ scientifique et militant sur les minorités roms et un apport épistémologique à l’anthropologie politique et morale.


  • Résumé

    This thesis addresses the issue of Roma childhood and parenthood as displayed by contemporary Italian society, through an ethnography of Milanese Roma camps, public space and local policy, integrated by a socio-historical approach. The empirical research carried out between 2009 and 2012 grasped how the debate around Roma childhood and parenting is contructed, which competing visions of childhood and parenthood it evokes, and which actions, policy measures and mobilizations it triggers. The inquiry specially highlighted mechanisms of intellectual, moral and political production of Roma children and parent's representations, as well as the effects of categorizations on individuals involved, and the ways in which these are opposed and re-appropriated. The involvment of politics and morals in the public and political space, as well as in the families' intimate life, allows to understand the nuances of the exclusive and educational process directed at Roma minorities. By proposing a moral and political anthropology of childhood and parenthood, this thesis offers a methodologicalcontribution to the anthropology of childhood and parenthood, this thesis offers a methodological contribution to the anthropology of childhood, a critical support to scientific and militant research on Roma minorities, and an epistemological contribution to political and moral anthropology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (517 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 409-464

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.