Labor market behavior and well-being

par Dimitris Alexandre Mavridis

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Claudia Senik.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) .

  • Titre traduit

    Comportement sur le marché du travail et bien-être subjectif


  • Résumé

    Ma thèse est composée de quatre chapitres distincts qui partagent un même sujet sous-jacent, celui d'étudier comment les conditions locales peuvent affecter l'offre de travail, d'autres comportements, ou bien des éléments tels que la confiance, le capital social, le bien-être subjectif (BES) et le bonheur déclaré. Le premier chapitre est intitulé " Heureux au travail? Emploi et BES en Indonésie ». Dans ce chapitre, j'étudie si travailler dans le secteur informel rend les gens moins bien lotis comparé à ceux qui travaillent officiellement. Le deuxième chapitre est intitulé d'après les résultats que j'y trouve: « Lorsque le chômage rend malheureux, le retour à l'emploi est plus rapide ». Ce deuxième chapitre estime un modèle de durée de chômage qui combine les données BES pour estimer la durée de chômage en fonction de la perte de BES lorsque les individus sont entrés au chômage. Le troisième chapitre, « Diversité ethnique et confiance en Indonésie » lie des sources telles que le recensement et des données d'enquête, et trouve que les municipalités ethniquement diverses ont des niveaux de capital social et de confiance moins élevés que les municipalités plus homogènes. Dans le dernier chapitre, j'étudie si l'inégalité de revenus au niveau municipal est corrélée au bonheur des résidents, en utilisant des données Indonésiennes. En tant qu'ensemble, ces quatre chapitres fournissent quelques conclusions sur la façon dont des conditions locales -qu'il s'agisse de la composition de l'emploi par industrie, le niveau d'inégalité locale ou la composition ethnique, peuvent affecter le bonheur des gens, leur BES, et leurs comportements, notamment sur le marché du travail.


  • Résumé

    My thesis consists of four distinct chapters which have one underlying theme, which is to study how different local conditions may affect labor supply and other behaviors such as trust, social capital, subjective well-being (SWB) and happiness. The first chapter is tilled "Happy on the Job? Employment and Subjective Well-Being in Indonesia". In it, I look at whether working in the informal sector makes people worse off compared to working formally. The second chapter is titled after the result in it: "When Unemployment Hurls the Return to Work is Faster". It provides an unemployment duration model which combines SWB data to estimate how long people slay unemployed depending on how much they reported being affected when they entered into unemployment. The third chapter. "Ethnic Diversity and Trust in Indonesia" links census and survey data to find whether ethnically diverse districts arc different in terms of social capital and trust than more homogeneous districts. In the final chapter, I look at whether local inequality is correlated to happiness in Indonesia Taken together, the chapters provide a few findings that stand out when one thinks of how local conditions - be it the employment composition by industry, the local inequality level or the ethnic composition, may affect people's happiness, subjective well-being, and their behavior.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.180-192. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-168
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.