Circulação de Musica Popular entre Brasil e Angola

par Ricardo Vilas Boas de Sa Rego

Thèse de doctorat en Musique, Histoire, SociétéAntropologia Social

Sous la direction de José Sérgio Leite Lopes et de Estebán Buch.

  • Titre traduit

    = La Circulation de Musique Populaire entre le Brésil et l'Angola


  • Résumé

    La thèse s'inscrit dans le cadre des études sur les circulations culturelles transatlantiques, et porte plus spécifiquement sur les échanges musicaux entre le Brésil et l'Angola, situés entre 1940 et 2013. Le trafic esclavagiste a profondément marqué les échanges entre l'Afrique et les Amériques, ayant aussi comme conséquence une circulation culturelle dans les deux sens. Travaillant justement sur la notion de circulation, plutôt que sur l'idée de racines ou origines angolaises de la musique brésilienne, l'étude met en rapport deux genres musicaux, la samba brésilienne et le semba angolais, leur genèse et leurs possibles ou probables interactions. Les apports culturels africains à la formation des musiques populaires qui circulent dans la contemporanéité sont aussi importants que visibles, de même que les musiques populaires afro-américaines ont influencé les nouvelles musiques urbaines africaines. Dans ce sens, l'étude va montrer comment l'Angola constitue une référence mythique centrale dans la culture brésilienne, bien que, paradoxalement, la culture angolaise soit extrêmement méconnue au Brésil. La culture brésilienne est, en revanche, très présente en Angola. Considérant que la bibliographie sur la musique populaire brésilienne est assez ample, l'étude s'intéresse prioritairement à la musique populaire angolaise, aux processus de sa construction, de sa production et de sa diffusion. La musique brésilienne, quant à elle, bien qu'elle soit depuis toujours appréciée et jouée par des musiciens angolais, s'inscrit aujourd'hui, au même titre que d'autres, dans l'ensemble des musiques de la mondialisation qui circulent dans le pays.


  • Résumé

    The thesis is part of the studies on transatlantic cultural circulation, and more specifically relates to the musical exchange between Brazil and Angola, between 1940 and 2013. The slave traffic deeply affected the exchange between Africa and the Americas, who also resulted in a cultural movement in either direction. Working precisely on the notion of circulation, rather than the idea of Angolan roots or origins of Brazilian music, the study connects two musical genres, Brazilian samba and the Angolan Semba. Their genesis and their possible or probable interactions. African cultural contributions to the formation of popular music circulating in contemporaneity are as important as visible as well as African-American popular music have influenced the new African urban music. In this sense, the study will show how Angola is a central mythical reference in Brazilian culture, although, paradoxically, the Angolan culture is extremely misunderstood in Brazil. Brazilian culture is, however. Very active in Angola. Whereas the references on Brazilian popular music is quite wide, the study is primarily interested in the Angolan popular music, the process of its construction, its production and distribution. Brazilian music, meanwhile, though always appreciated and played by Angolan musicians, shows nowadays the same level as the others throughout the globalised music circulating around the country.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401, 29 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.379-399. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-163
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.