Méthodologie de l'imagerie scientifique à partir de cas issus de techniques photographiques objectives, et un dernier cas contemporain ou l'image reprend une liberté : la chronophotographie d'Etienne Jules Marey, la radiologie par les rayons X, l'image détectrice de rayons uraniques et les nanosciences

par Danielle Aspis

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean Dhombres.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .

Le président du jury était Patricia Radelet-de-Grave.

Le jury était composé de Éric Guichard.


  • Résumé

    La thèse est une analyse des méthodologies de l'imagerie scientifique issue de la photographie. Elle est fondée sur les travaux en chronophotographie d'Etienne Jules Marey, des atlas de radiologie de G. Haret. A. Dariaux, Jean Quenu, et de Michel Sempé et Carlos Pavia, et des travaux sur la radioactivité qui a été découverte par Henri Becquerel grâce à la technique photographique. Elle se termine par les recherches contemporaines dans le domaine des nanosciences. Les méthodologies sont tout autant des méthodes de visualisation que des méthodes de production d'images, permettant de voir l'invisible ; le mouvement devient visible avec la chronophotographie, l'intérieur du corps le devient avec la radiologie, les rayons uraniques sont détectés, et les atomes sont visualisés et arrangés grâce au microscope à effet tunnel. Il est alors question d'évolution de ces techniques qui ont permis au XXème siècle de rendre visible l'invisible grâce à l'image, ce qui a donné aux chercheurs des éléments concrets pour réussir à construire la théorie de la mécanique quantique. L'imagerie scientifique a aussi donné aux chercheurs des éléments concrets pour vérifier la théorie de la mécanique classique. Les images scientifiques sont donc devenues un élément essentiel de la recherche appliquée et de la recherche fondamentale.


  • Résumé

    This work is an analysis of the methodologies of scientific imagery from photography. I choose to focus on the works of Etienne Jules Marey on chronophotography, on those of G. Haret, A. Dariaux, Jean Quenu and of Jean Quenu, Michel Sempé and Carlos Pavia on radiology, on those of Henri Becquerel on radioactivity discovered by him by using photographie technology, and also on contemporary research in the nanosciences. Methodologies are both methods of visualization and methods of producing images, which enables us to see what is invisible. Movement becomes visible with chonophotography, so do inner-parts of the human body thanks to radiology. Uranic rays can be detected and atoms can be visualized and organized using scanning tunneling microscope. This work also deals with the progress of techniques which made visible in the twentieth century what was invisible before, and gave researchers concrete tools to successfully develop quantum mechanic theory. Scientific imagery also gave researchers concrete tools to verify classical mechanic theories. Scientific images have become essential to applied research and fundamental research.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Méthodologie de l'imagerie scientifique à partir de cas issus de techniques photographiques objectives, et un dernier cas contemporain ou l'image reprend une liberté : la chronophotographie d'Etienne Jules Marey, la radiologie par les rayons X, l'image détectrice de rayons uraniques et les nanosciences

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (75 f., 564 p., 233 f., 113 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.58 (vol I), p.78-79 (vol. III), p.81-82 (vol. IV). Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-158

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.