Le musée au pluriel (1944-1968) : faire voir le patrimoine cinématographique en France à l’heure de l’expansion cinéphile

par Stéphanie-Emmanuelle Louis

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Christian Delage.


  • Résumé

    Comment le cinéma est-il devenu un patrimoine en France ? Si le processus s'est amorcé dès la fin du XIXe Siècle, il connaît une accélération notable après la Seconde Guerre mondiale et bénéficie alors de l'essor de la cinéphilie. L'institutionnalisation de la culture cinématographique coïncide avec le développement de musées dédiés, dont la Cinémathèque française constitue pour l'époque l'un des plus représentatifs. Le dispositif de valorisation qu'elle met en œuvre est directement hérité de la cinéphilie d'Entre-deux-Guerres et se voit bientôt décliné par des groupes de cinéphiles à l'échelle du territoire, afin de légitimer l'objet de leur passion. Outre un phénomène de muséalisation du cinéma, on observe la décentralisation et l'appropriation locale des pratiques patrimoniales afférentes. C'est au sein de ce nouveau monde de l'art cinématographique qu'intervient en 1968, suite à l'Affaire Langlois, la décision de l'Etat de crée un Service des Archives du Film au CNC. Il devient un agent à part entière de la sauvegarde du patrimoine cinématographique en se donnant la priorité de préserver les collections film, mais rompt aussi avec le modèle jusqu'alors développé : le musée qui s'articule autour des pratiques spectaculaires.


  • Résumé

    How cinema has become a heritage in France? If the process began in the late nineteenth century, it experienced a significant acceleration after the Second World War and then benefit from the expansion of cinephilia. The institutionalization of film culture coincides with the development of dedicated museums. The Cinematheque française is one of the most representative. Its art of display is directly inherited from the interwar years cinephilia. And soon several groups decline it across the country to legitimate their passion for film. Besides a phenomenon musealization, decentralization and local appropriation of heritage related practices are observed. This create a new world of film art, in which occurs l'Affaire Langlois in 1968 and the following State decision to create a Department of Film Archives within the CNC. State thus became a full agent of safeguarding film heritage. But, by giving priority film preservation, it also broke with the previous model developed as museum is indeed organized around spectacular practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (624 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.604-624. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-156
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.