L’UNESCO et la culture : construction d’une catégorie d’intervention internationale, du « développement culturel » à la « diversité culturelle »

par Luis Mauricio Bustamante Fajardo

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gisèle Sapiro.


  • Résumé

    La thèse a pour objectif de contribuer à l’étude de la constitution de la culture comme catégorie d’intervention internationale. Elle porte sur l’UNESCO comme terrain d’observation de ce processus, qui s’étend sur la période 1966-2005. À partir de plusieurs types de sources et de méthodes (dépouillement d’archives, analyse de données statistiques, entretiens, observation participante), la thèse retrace la genèse sociale, les conditions de possibilité et les enjeux qui structurent l’espace international des débats sur la culture et les biens culturels. Dès la fin des années 1960, le « développement culturel » s’impose comme doctrine qui légitime l’action de l’État dans le secteur culturel. Les débats se poursuivent dans les décennies suivantes et portent sur la délimitation des secteurs d’intervention, ainsi que sur le degré de participation des pouvoirs publics et du marché en tant que facilitateurs de la production et médiateurs dans la circulation des biens culturels. Dans ce processus, apparaît un espace de concurrence où interagissent des agents internationaux avec des statuts différents (hommes politiques, diplomates, fonctionnaires internationaux, chercheurs, universitaires, artistes, etc. ) pour définir une conception légitime de la culture et des formes d’action culturelle. Le principe de « diversité culturelle » est la manifestation la plus récente de ces luttes internationales, il vise à garantir l’autonomie de la production culturelle nationale face à l’internationalisation inégale des marchés. Il s’inscrit de ce fait dans la continuité des débats internationaux qui ne cessent d’être réactivés depuis désormais plus d’un demi-siècle.

  • Titre traduit

    UNESCO and culture : construction of an international intervention category from “cultural development” to “cultural diversity”


  • Résumé

    The objective of the thesis is to contribute to the study of the constitution of culture as a category of international intervention. UNESCO is the field where we observe this process during the period of 1966-2005. Through many types of sources and methods (archival analysis, statistical analysis, interviews, participant observation), the thesis retraces social genesis, the conditions of possibility and the issues which structure the international stage of debates on culture and cultural goods. By the 1960s, the “cultural development” is imposed as a doctrine which legitimize the actions of the state in the cultural sector. Debates continue in the following decades and focus on the delineation of areas of intervention, as well as on the degree of participation of the public authorities and the market as the facilitator of the production and mediator in the circulation of cultural goods. In this process appears a competitive space where international actors with different statuses (politicians, diplomats, international civil servants, researchers, academics, artists, etc. ) interact to define a legitimate conception of culture and cultural forms of action. The principle of “cultural diversity” is the latest manifestation of these international struggles, it aims to ensure the autonomy of national cultural production in the face of the uneven internationalization of markets. It is part of the continuous international debates which never cease to be reactivated for more than half a century. This thesis would like to contribute to the reflection on the process of creation, circulation and legitimization of new categories of action when thinking about culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (517 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.485-499. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.