Faire de l’histoire à l’époque romantique : histoire nationale, nouvelle histoire (France, 1789-1848)

par David Gaussen

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de François Hartog.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS .

Le jury était composé de Claude Millet, Sylvain Venayre, Yann Potin.


  • Résumé

    Avant d’être nationaliste, l’histoire de France a été nationale. En opposition à l’histoire monarchique, des savants cherchent, au début du XIXe siècle, à faire l’histoire de toutes les composantes de la société. C’est cette révolution épistémologique que j’essaie d’explorer dans cette thèse, dans laquelle je mets en avant plusieurs personnages peu connus (Amans-Alexis Monteil, Félix Bourquelot, Eugène Garay de Monglave, etc. ) mais qui ont joué chacun un rôle important dans ce processus.


  • Résumé

    Before being nationalist, the history of France was national. In opposition to the monarchical history, scientists are looking at the beginning of the nineteenth century, to the story of all components of society. It is this epistemological revolution I try to explore in this thesis, in wich I put forward several little –known characters (Amans-Alexis Monteil, Félix Bourquelot, Eugène Garay de Monglave, etc. ) but have each played a important role in this process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (316 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.302-307. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-125
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.