Migration, development and politics in the homeland

par Marion Mercier

Thèse de doctorat en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Thierry Verdier et de Lisa Chauvet.

Soutenue en 2014

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) .

Le président du jury était Alice Mesnard.

Le jury était composé de Gérard Padró i Miquel, Hillel Rapoport.

Les rapporteurs étaient José De Sousa, Frédéric Docquier.

  • Titre traduit

    Migration, développement et politique dans le pays d’origine des migrants


  • Résumé

    Cette thèse aborde les répercussions de la migration sur l'économie politique du développement des pays d'origine. La première partie de la thèse s’appuie sur l’étude du cas malien. Dans le Chapitre 1, nous explorons l'impact des migrants de retour sur les comportements politiques, et mettons en avant l'existence de transferts de normes électorales des migrants de retour maliens vers les non-migrants. Le Chapitre 2 s'intéresse aux transferts de fonds renvoyés collectivement par les migrants par le biais d'associations, et montre que les villages maliens ciblés par des associations de migrants créées en France ont vu leur nombre de biens publics augmenter plus rapidement que les autres depuis 1990. La seconde partie de la thèse quitte le sol malien et adopte une approche plus macro-économique. Dans le Chapitre 3, nous étudions l'expérience migratoire des dirigeants politiques, et observons que, entre 1960 et 2004, les pays en développement avec à leur tête un leader ayant étudié à l'étranger ont atteint des niveaux de démocratie plus élevés. Enfin, le Chapitre 4 propose un modèle théorique pour analyser l'effet d'une diaspora sur la guerre civile dans le pays d'origine et les circonstances dans lesquelles les diasporas peuvent favoriser la violence ou la paix. Cette thèse éclaire ainsi quatre mécanismes par lesquels la migration affecte l'économie politique locale, et ouvre de nombreuses nouvelles questions de recherche. Elle met aussi l'accent sur l'intérêt d'adopter des approches diverses, mêlant outils théoriques et empiriques, et de mettre en place des méthodologies et dispositifs de collecte de données novateurs pour aborder ces questions.


  • Résumé

    This thesis tackles the effects of migration on the political economy of development in the homeland. The first part of the thesis is based on a case study of Mali. In Chapter 1, we explore the impact of return migrants on political behaviors, and put forward the existence of transfers of electoral norms from Malian returnees toward non-migrants. Chapter 2 focuses on monetary transfers sent collectively by migrants through hometown associations, and shows that the provision of local public goods has increased relatively more rapidly in the Malian villages which have been targeted, since the 1990s, by hometown associations settled in France. The second part of the thesis leaves the Malian soil and adopts a more macro-economic approach. In Chapter 3, we study the migration background of political leaders, and find that, between 1960 and 2004, developing countries headed by foreign-educated leaders reached higher average levels of democracy. Last, Chapter 4 presents a theoretical model that analyzes the effect of a diaspora on civil war in the homeland, and the circumstances under which diasporas can fuel violence or promote peacebuilding. The thesis thus highlights four mechanisms through which migration can affect local political economy and opens numerous new research questions. It also emphasizes the importance of adopting different approaches, based on both theoretical and empirical tools, and of implementing innovative methodologies and data collection devices in order to investigate these questions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (227 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.215-222. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-114

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2014/EHES/0114
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.