Pratiques humoristiques et référence aux personnes dans une activité de groupe : le cas d’un atelier thérapeutique de chant

par Irina Olariu

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel de Fornel.

Le jury était composé de Louis Quéré, Rodney Watson.

Les rapporteurs étaient Lorenza Mondada, Christian Licoppe.


  • Résumé

    Cette thèse étudie les pratiques humoristiques dans une série d’ateliers thérapeutiques de chant. A travers une étude empirique s'appuyant sur des enregistrements vidéo, nous analysons les méthodes et les procédures que les participants utilisent pour faire référence à des coparticipants d’une façon humoristique. L’analyse détaillée de différentes ressources mobilisées pour construire du sens à travers la prise à témoin humoristique s’appuie sur la démarche analytique et méthodologique de l’analyse de conversation d’inspiration ethnométhodologique. Une analyse à plusieurs niveaux d’organisation, notamment celui des tours de parole, des séquences et des cours d’action, montre que la prise à témoin humoristique est un phénomène en soi, une action conversationnelle, une pratique spécifique qui rend visible l’orientation des participants vers la nature de l’activité à laquelle ils participent. Au terme de notre analyse, il apparaît que la prise à témoin humoristique révèle une orientation des participants d’aller au-delà d’une identification des coparticipants qui sont pris pour cibles. Le lien qui se crée entre ce phénomène et l’activité thérapeutique de chant est un lien de sens commun vers lequel les participants s’orientent en tant que membres des ateliers de chant. S’intégrant dans des cours d’action particuliers, la prise à témoin humoristique permet de gérer les problèmes pratiques en les transformant en risible. En plus elle révèle la délicatesse de certaines actions et rend visible le lien étroit qu’elle entretient avec la nature des ateliers à travers la possibilité d’inviter la participation sans l’imposer.

  • Titre traduit

    Humorous practices and reference to persons in a group activity : the case of a therapeutic singing workshop


  • Résumé

    This thesis focuses on humorous practices in a series of therapeutic singing workshops. Through an empirical study, based on video recordings, we analyse the methods and procedures that participants use to refer to co-participants in a humorous way. A detailed examination of different resources used to construct meaning through a humorous call to witness relies on the analytical and methodological approach of conversation analysis. An analysis of several levels of organisation, namely the organisation of turns, sequences and courses of action shows that the humorous call to witness is a phenomenon in itself, a conversational action, a specific practice which makes visible the participants' orientation to the nature of the activity in which they participate. Our analysis shows that the humorous call to witness reveals participants' orientation to go beyond the identification of the co-participants who are targeted. The link between this practice and the activity is a common sense link to which participants orient as members of these singing therapeutic workshops. As an integral part of specific courses of action, the humorous call to witness enables a management of practical problems by transforming them into a laughable. Moreover it reveals the delicacy of certain actions and makes visible the close relationship it has with the nature of these workshops by making it possible to invite participation without imposing it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (361, 122 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.327-345. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2014-101
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.